Sous le soleil d'hiver de Malaga
Destinations

Sous le soleil d'hiver de Malaga


Loin de sa réputation de station balnéaire défigurée et envahie par le tourisme de masse, Malaga se réinvente depuis quelques années. En hiver, découvrez-la le temps d’un séjour mêlant culture, fête et nature.

Il est difficile de changer une réputation qui nous colle à la peau depuis des décennies. Littoral bétonné, immenses hôtels impersonnels, hordes de touristes stéréotypés… Dans l’imaginaire des Français, la Costa del Sol ne fait pas (ou plus ?) rêver. D’ailleurs, la station balnéaire cherche à attirer les touristes de l’Hexagone en diversifiant son offre – notamment hôtelière – à grand coup de rénovation. Il faut dire que la Costa del Sol et son chef-lieu Malaga ont plus d’un atout.

soleil hiver Malaga
Puente Nuevo

Premièrement, un taux d’ensoleillement record – environ 320 jours par an – et des températures agréables en font une des rares destinations européennes à visiter toute l’année. Cette clémence permet de profiter de la beauté de sa nature même en hiver, plages et parcs nationaux en tête. Malaga possède aussi un important héritage historique ainsi qu’une grande richesse culturelle. Enfin, les nuits chaudes de l’Andalousie vous enivreront jusqu’au bout de la nuit.

soleil hiver Malaga
Plage de Malgueta

Littoral et arrière-pays

La plage en hiver ? Et bien pourquoi pas ! La température de l’air est actuellement de 18° à Malaga, tandis que celle de l’eau avoisine les 17°. Rien d’insurmontable pour les plus téméraires et l’occasion de belles balades pour les plus frileux. La ville en elle-même compte plusieurs plages, urbaines donc ou semi-urbaines, telles que Misericordia ou Malagueta. Celle de Guadalmar est la plage gay-friendly (et naturiste) la plus proche. Mais si vous avez le temps et une voiture, allez à la découverte des plages gay-friendly plus sauvages (moins urbaines, si vous préférez) à l’instar de Benalnatura, Cabopino ou encore la splendide plage de Bolonia (qui se trouve à 2 heures de Malaga en voiture) après Tarifa. Le splendeur des paysages vaut le détour !

soleil hiver Malaga
Caminito del Rey

Sinon, plus proche de Malaga se trouvent de nombreux parc naturels pour les amoureux de la nature et des randonnées. Le plus beau d’entre tous est probablement le parc naturel Sierra de la Nieves. Élevé au rang de réserve de biosphère par l’UNESCO et distingué par la Commission européenne comme destination européenne d’excellence, c’est un véritable poumon de verdure et havre de paix à quelques encablures de la ville. D’autres parc, comme Los Montes de Málaga et Los Alcornocales-Sierra del Aljibe, méritent également qu’on s’y attarde. Enfin, ne ratez surtout pas le Caminito del Rey, un parcours de 7,7 kilomètres fait de sentiers, de pistes forestières et surtout de passerelles qui enjambent gouffres et gorges. Des paysages à couper le souffle.

Des Maures à Picasso

soleil hiver Malaga
El Cubo de Buren

Malaga est le berceau du plus illustre des Andalous : Pablo Picasso. De son propre souhait, la ville accueille un musée réunissant plus de 200 de ses œuvres, avec cette particularité qu’elles proviennent de la collection privée de sa belle-fille et de son petit-fils. Des œuvres personnelles qui nous permettent de rentrer dans l’intimité de l’artiste de génie. On découvre des peintures de ses débuts académiques jusqu’à ses dernières toiles en passant par des portraits d’Olga. Le musée dévoile également des gravures, sculptures et céramiques soulignant l’étendue de la créativité de Picasso.

Malaga accueille également la première antenne hors de France du Centre Pompidou. L’institution parisienne est installée à Malaga pour cinq ans. Située dans le Cubo, un bâtiment de l’artiste français Daniel Buren, le Centre Pompidou Malaga abrite plus de 80 œuvres d’artistes de renom tels que Picasso à nouveau, mais aussi Miro, Giacometti, Magritte, Kahlo…

soleil hiver Malaga
L’Alcazaba

Au-delà de ce foisonnement artistique contemporain, la ville est également parsemée d’un superbe patrimoine architectural. Héritage d’une histoire séculaire (la ville a été fondée par les Phéniciens aux VIIIe siècle av. J.-C.), les monuments de la cité andalouse se distinguent par leur diversité. Les arènes romaines – surnommées la Malagueta et très bien conservées – siègent au milieu des immeubles, imperturbables. Au-dessus, deux châteaux construits par les Arabes dominent majestueusement la ville. L’Alcazaba a été construit au XIe siècle de notre ère et est l’un des plus grands palais mauresques d’Andalousie. Bien qu’il lui soit rattaché, le château de Gibralfaro est une fortification distincte qui date, quant à lui, du XIVe siècle. C’est le monument qui offre le plus beau point de vue sur Malaga. Enfin, l’architecture chrétienne est très présente dans la ville, symbole de la reconquête des rois catholiques. La cathédrale – surnommée la Manquita (la Manchote) en raison de sa tour droite inachevée – est un très bel exemple d’architecture religieuse de la Renaissance. En outre, l’édifice conserve un remarquable ensemble de chapelles abritant de beaux exemples d’imagerie andalouse.

Sortir à Malaga

soleil hiver Malaga
Espeto de sardinas

Pour se restaurer, c’est comme partout : il y a de tout, de l’attrape touriste au grand restaurant en passant pas la cuisine traditionnelle. D’ailleurs, si vous souhaitez savourer des spécialités locales dans un cadre typique et pour un budget raisonnable, El Pimpi (Calle Granada 62 & Calle Alcazabilla) est fait pour vous. Idéalement situé dans une ancienne caserne du XVIIe aux pieds des imposantes murailles de l’Alcazaba, ce restaurant est un petit bijou d’authenticité et de convivialité. On y découvre la gastronomie locale, les bons vins du terroir et, surtout, les traditions et la culture du sud de l’Espagne. En prime, chaque mercredi, jeudi et vendredi vous assisterez à un spectacle de Flamenco de la reine du Pimpi, une référence à Malaga.

Si vous préférez manger sur le pouce, aucun problème, on est en Espagne. Rendez-vous sur la plage de Malagueta pour déguster un espeto de sardinas, la véritable brochette de sardines de Malaga légèrement salée et grillée au bois d’olivier. Vous pourrez en profiter pour vous promener le long de la plage et rejoindre le centre-ville pour une nuit agitée.

soleil hiver Malaga
La Verbena

Car Malaga sait, comme partout en Espagne, s’amuser jusqu’au lever du jour. Pour ce qui est des bars gay-friendly, ils sont au nombre de deux. El Carmen (Plaza Merced 21) propose une soirée bingo/drag show tous les jeudis. Une ambiance bon enfant et un endroit agréable pour commencer la soirée. Sinon, El Teatro Club (Calle Lazcano 5) est un lieu polyvalent où vous pourrez assister à des concerts de jazz, des pièces de théâtres ou des impros. Vous pourrez aussi tout simplement danser sur la piste jusqu’à 7h du matin. Enfin, ne ratez pas les soirées Verbena, un must !

Pour découvrir davantage de lieux gays, direction Torremolinos à 25 minutes de voiture à l’ouest de Malaga (après la plage de Guadalmar). Cette station balnéaire réputée compte de nombreux établissements gays concentrés dans le quartier de la Nogalera (de la rue du même nom). Codigo, Morbosn Eden, Atrio… Autant de lieux qui vous feront veiller jusque tard dans la nuit malaguène.

ads