D'après Christine Boutin, on va bientôt manger des enfants...
Actualité

D'après Christine Boutin, on va bientôt manger des enfants...


La colère (et les délires) de Christine Boutin se sont une nouvelle fois abattus sur Twitter.

Si les associations LGBT attendaient avec impatience la décision du CCNE (Conseil consultatif national d’éthique) concernant l’ouverture de la PMA à toutes les femmes, il semblerait que Christine Boutin trépignait elle aussi. L’occasion était trop belle pour ne pas dégainer l’un de ces tweets lunaires dont elle a le secret. Elle s’est donc lâchée dès l’annonce des sages du Conseil.

Celle qui a été condamnée en appel pour « incitation à la haine » en novembre dernier pour avoir qualifié l’homosexualité d’« abomination », ne pouvait en rester là. Dans le courant de la journée, elle enchaîne les prises de position, de plus en plus saugrenues: après les « dérives », les « transgressions ».

Toujours plus loin…

Puis, survient le télescopage avec une deuxième information : l’annonce que la chancelière allemande, Angela Merkel, lève son opposition au mariage gay, et qu’un vote sur le mariage pour tous au Bundestag va avoir lieu vendredi. N’en jetez plus, Christine Boutin sort de ses gonds.

Les réactions ironiques ne se font pas attendre. Sauf que l’ironie est une figure rhétorique dont Christine Boutin a des difficultés à saisir les subtilités. Lorsqu’un twitto lui répond : « Je viens d’avoir la finance mondiale au téléphone, on a le « go » pour manger les enfants », elle saute sur l’occasion de s’enfoncer.

Heureusement que de précédents tweets nous rassurent, si cela était encore nécessaire, sur la constance de ses sorties de route, qui sont à la fois absurdes, blessantes et erronées. Rappelons notamment qu’en septembre 2016 elle annonçait la mort de Jacques Chirac ; qu’en 2014 elle parlait de Conchita Wurst comme d’une négation de « la réalité de la nature humaine » ; et qu’en 2013 elle relayait un tweet comparant la traite négrière à la GPA (gestation pour autrui)

 

Retrouvez notre numéro d’été en kiosque !

« Promenons-nous… » : Au sommaire du numéro de l’été 2017 de TÊTU !

ads