Photos : Il s'y passe des choses, dans les coulisses des drag shows
Culture

Photos : Il s'y passe des choses, dans les coulisses des drag shows


La nuit est belle, dans l’objectif de Fanny Challier. Derrière la scène des spectacles de drag, il y a les backstages. L’artiste nous en ouvre les portes.

 

Fanny Challier drag-show coulisses des drag-show
Photographie prise au Dragathon ©Fanny Challier

 

Il y a la Fanny de jour, puis il y a la Fanny de nuit. Il y a la petite-fille d’une photographe de quartier, diplômée des Beaux-Arts de Bourges et fascinée par l’architecture pendant de longues années, qui a suivi une historienne au Mali pour accompagner son reportage vidéo où elles ont écouté les anciens du village raconter leurs histoire.

Puis il y a la fêtarde, attirée par Stèv, organisateur rencontré quatre ans plus tôt. Ses invitations répétées l’ont titillées. Il y a deux ans, elle a été captée par ce milieu qui communique en « Yasss queen » et autres running gag tirées de RuPaul Drag Race, d’Absolutely Fabulous ou d’Une nounou d’enfer. Son compte instagram officiel s’est doublé d’un Gainsbarre : @fannynightphoto.

Ce n’est pas vraiment un projet; c’est un journal intime. Je ne me suis pas levée un matin avec cette idée en tête. Je raconte une histoire, au quotidien, telle quelle et de manière très naturelle. Ce qui m’intéresse, c’est le lien d’amitié que j’entretiens avec ces personnes.

 

Fanny Challier drag-show coulisses des drag-show
Photographie prise dans les toilettes À La Folie pendant une soirée House of Moda ©Fanny Challier
Fanny Challier drag-show coulisses des drag-show
©Fanny Challier
Fanny Challier drag-show coulisses des drag-show
©Fanny Challier

 

Lorsqu’elle charrie avec elle des moments de vie empreints de complicité, Fanny capture aussi les richesses d’un monde en renouvellement : les drag shows et leurs héroïnes, entre paillettes, discothèques et vignettes Instagram.

Depuis deux trois ans, je note un véritable intérêt pour la scène drag assez générationnel, puisque ce sont des photographes qui ont entre 20 et 30 ans, et qui va peut-être de paire avec toute cette revendication queer à laquelle on assiste. Quelque chose se passe, ne serait-ce que du point de vue de la musique, dans les montages audio qui sont utilisés. Une mutation est en marche et il y a encore beaucoup à creuser.

 

Fanny Challier drag-show coulisses des drag-show
©Fanny Challier
Fanny Challier drag-show coulisses des drag-show
©Fanny Challier

Voir son portrait sur TÊTU.COM ici :

Instaguys : Ryûq Qiddo, 25 ans, Paris

Fanny Challier drag-show coulisses des drag-show

« Je vois régulièrement Sacha en soirée. Sa manière de poser me fait toujours beaucoup rire ! Je ne pourrais pas prendre de telles photos si je n’avais pas cette complicité avec lui. » ©Fanny Challier

Fanny Challier imagine déjà des drag-show couplés à de la vidéo, voire des installations artistiques. Elle même s’est inventée un persona : Vulvarina, mot-valise conjuguant son pseudo Vulva donné par l’artiste-transformiste Ryûq Qiddo, et la private joke d’un soir, qui la surnommait Wolverine. « J’ai googlé le nom pour voir, je suis tombée sur un jeu vidéo mettant en scène une princesse guerrière ». Pas mal trouvé. Être bio-queen, une femme qui joue la féminité, a aussi aidé l’artiste à « apprivoiser (sa) propre image et à prendre possession de (son) corps » car « dans les drag il y a de tout ».

Dans la touche de l’oiseau de nuit se glisse l’attrait particulier pour le clair-obscur de la Renaissance hérité de ses classes d’Histoire de l’art, l’intérêt pour la notion de tableau et le grain pictural qu’elle obtient grâce à l’argentique. Fanny fait l’exploit de photographier la nuit parisienne sans flash ni retouche. La vitesse de l’obturateur l’attire naturellement vers ces moments de pause, vers les coulisses, les toilettes, les fumoirs… En ajoutant un nouveau point de fuite, l’artiste crée un rythme ternaire entre elle, la créature nocturne et son public. Pendant de longues secondes, elle attend parfois, l’œil dans l’objectif, que l’éclairage de boîte de nuit survole les visages.

 

Fanny Challier drag-show coulisses des drag-show
©Fanny Challier
Fanny Challier drag-show coulisses des drag-show
©Fanny Challier
Fanny Challier drag-show coulisses des drag-show
©Fanny Challier

Découvrez Enza Fragola en vidéo sur TÊTU.COM :

Vidéos : Et si les drags dirigeaient la France ?

Fanny Challier drag-show coulisses des drag-show
« Ce que j’aime dans cette photo, c’est qu’on sent qu’il se livre. C’est un moment de détente; est-ce qu’il est en backstage ? Est-ce qu’il est chez lui ? Est-ce qu’il se prépare ?
On ne sait pas. Ça confère quelque chose d’intemporel. » ©Fanny Challier

 

À l’avenir, Fanny veut continuer à raconter des histoires, mais dans un cadre plus réfléchi et davantage mis en scène, dont elle dessine à peine les contours. Elle rêve d’un futur pas si lointain où ses photographies feront usage d’images d’archives employées pour décrire une époque, ses clichés devenant témoins de la scène drag à la fin des années 2010. Manière de raccrocher ses amours premiers pour l’Histoire, avec l’histoire avec un petit « h », de ses pérégrinations nocturnes.

Peut-être qu’au fond, la Fanny de jour et son alter-égo by night n’ont rien de si différent, mais forment, comme un personnage sous son masque de drag-queen, les deux facettes d’une même comédie humaine.

 

Fanny Challier drag-show coulisses des drag-show
©Fanny Challier
Fanny Challier drag-show coulisses des drag-show
©Fanny Challier
Fanny Challier drag-show coulisses des drag-show
« Scène de la vie florentine. Dans une ruelle ou une alcôve. À la fin d’une orgie, avant un conciliabule. Un duc et ses favoris. Ou ses assassins ? Bref, Fanny Challier avait pris son appareil à la dernière House of Moda », par Arnaud Crame de House of Moda ©Fanny Challier

 

Suivez Fanny Challier sur sa page Facebook, son compte Instagram @fannynightphoto ou son compte Instagram @fannychallier.

 

Retrouvez notre numéro d’été en kiosque !

  • Enza Fragola

    AHahahahha l’artiste transformiste Ryuq Qiddo… <3 <3 <3

ads