Dans
Culture

Dans "Stupéfiant !", les dessins érotiques gays d'Yves Saint Laurent


Alors qu’ouvrent les musées Yves Saint Laurent à Paris et à Marrakech, l’émission Stupéfiant ! présentée par Léa Salamé a mis la main sur « les dessins interdits » du couturier.

Stupéfiant ! rend ce soir hommage à l’oeuvre d’Yves Saint Laurent. Deux musées ont ouvert conjointement à Paris et à Marrakech au début du mois d’octobre pour retracer la carrière du couturier. C’est Pierre Bergé, son compagnon mort le 8 septembre dernier et directeur de TÊTU jusqu’en 2013, qui les a imaginés et accompagnés.

Ce lundi 16 octobre, Léa Salamé et son équipe vous feront découvrir des aspects méconnus de la carrière d’Yves Saint Laurent. En donnant d’abord la parole aux femmes qui l’ont côtoyé et qui sont devenues ses muses, en se rendant au Maroc pour comprendre à quel point le pays l’a inspiré, mais aussi en enquêtant sur des dessins érotiques gays dans un sujet du journaliste Gabriel Garcia – éminent spécialiste s’il en est puisqu’il avait aussi réalisé « L’art du pénis » pour la même émission en février dernier !

Yves Saint Laurent dessins érotiques gays
Capture d’écran du reportage de Stupéfiant ! (France 2)

 

Intitulé « Les Dessins interdits de Saint Laurent », l’enquête vertigineuse commence par évoquer la passion de Saint Laurent pour le dessin en dehors de ses très célèbres croquis de mode. A commencer par La Vilaine Lulu, un personnage de bande-dessinée inventé par Yves Saint Laurent en 1967 à l’époque où il travaillait chez Dior : « Attachante et cruelle, cette vilaine Lulu souffre et se drogue, peut-être comme son créateur lui-même », commente le journaliste…

Il nous conduit ensuite au Danemark où sont actuellement exposés dans une petite foire d’art contemporain six dessins d’Yves Saint Laurent. On y voit des hommes lascifs, sexe apparent, dans des postures à la Tom of Finland. Ces dessins, l’ancien chauffeur de la maison Yves Saint Laurent, Fabrice Thomas, est accusé depuis 2011 par Pierre Bergé de les avoir volés. Fabrice Thomas, au contraire, affirme qu’Yves Saint Laurent les lui a offerts. Le documentaire nous emmène à la rencontre de cet étrange personnage aux portes du Grand Nord canadien. Et finit sa course en Suisse, où Lothar Gallinat, l’homme qui détient actuellement 371 dessins de Saint Laurent dans un coffre-fort à Bâle, accepte de parler à Stupéfiant ! En plus de la série de dessins érotiques, Gabriel Garcia contemple – mais n’a pas le droit de filmer – des dessins pornographiques signés de la main du couturier.

Yves Saint Laurent dessins érotiques gays
Capture d’écran du reportage de Stupéfiant ! (France 2)

 

Des dessins que Lothar Gallinat ne s’interdit pas d’exposer un jour. Mais la plainte pour « soustraction frauduleuse, recel et tentative d’extorsion » déposée par Pierre Bergé en 2011 était toujours en cours lors de sa mort début septembre.

 

Stupéfiant ! présenté par Léa Salamé

Lundi 16 octobre à 23h10 sur France 2

 

Photo de couverture : capture d’écran du reportage de Stupéfiant ! sur France 2.

ads