facebook

Deux ans après sa mort, George Michael donne toujours à des associations de bienfaisance

George Michael Freedom

Le chanteur britannique était resté toute sa vie très discret sur les généreux dons qu'il faisait aux associations de protection de l'enfance et de lutte contre le sida.

C'était un Noël tragique pour de nombreuses personnes LGBT. Le 25 décembre 2016, le chanteur George Michael décédait d'une crise cardiaque à l'âge de 53 ans. Les jours suivants, on découvrait un secret bien gardé : il donnait régulièrement depuis 1993 d'importantes sommes d'argent à des particuliers en difficultés, ainsi qu'à différentes associations et organismes de charité.

Parmi eux, l'organisation gouvernementale britannique de protection de l'enfance, Childline, et Project Angel Food, une association de Los Angeles qui fournit des repas à des personnes malades, notamment du sida.

Avec George Michael, 2016 emporte l'une des dernières légendes queer

Des dons surprises

Ce sont ces deux organisations qui confirment recevoir encore aujourd'hui, deux ans après la mort du chanteur, d'importantes sommes d'argent de sa part. Des dons qui sont, comme lors du vivant de l'artiste, des surprises tant sur leur montant que sur leur date d'envoi.

La famille de George Michael s'est dit heureuse de pourvoir continuer à aider des organisations qui lui tenaient à coeur. On ignore si elle le fait en suivant un schéma prévu par l'interprète de son vivant ou sur des coups de tête, comme le chanteur du groupe "Wham!" semblait le faire.

Crédit photo : DR. 


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail