La star du groupe K’s Choice fait son coming-out trans

Le chanteur du groupe de rock belge K’s Choice, Sam Bettens, a fait son coming-out transgenre dans une vidéo postée sur YouTube.

« Au cours de ces dernières années, j’ai découvert que j’étais un homme transgenre. » Le chanteur du groupe belge K’s Choice, Sam Bettens, a fait son coming-out trans’ dans une vidéo publiée le 17 mai dernier sur YouTube.

Le groupe de pop-rock, formé en 1993, s’était fait connaitre grâce à des tubes tels que « Not An Addict » et « Virgin State of Mind ». K’s Choice s’était séparé en 2002 avant de se reformer en 2009. Leur dernier album, Love = Music, est sorti l’année dernière.

A LIRE AUSSI : Coming-out : être « out » au travail, une nécessité ?

Selon La Voix du Nord, qui relate la vidéo, l’artiste avait déjà parlé de sa transidentité l’an dernier. C’est en revanche la première fois qu’il en parle sur sa chaîne YouTube. « Etre transgenre n’est pas un choix, je l’ai toujours été, a-t-il confié dans la vidéo. Simplement, je ne le savais pas avant. En revanche, vivre ma vie ouvertement en tant qu’homme trans’, ça, c’est un choix. »

« Il y a des challenges »

Il s’est également confié sur sa transition et sur les effets que les hormones auront sur sa voix. « La transition n’a pas été facile et il y a des challenges à surmonter. L’un d’entre eux sera ma voix. Je prends des hormones et ma voix va changer. Je travaille avec un coach, mais je chanterai différemment. »

Il a également envoyé un message à destination de ses fans : « J’espère pouvoir compter sur votre patience pendant que je trouve ma nouvelle voix ».

Enfin, il a conclu sa vidéo sur un message très positif : « C’est important pour moi, pour la communauté à laquelle j’appartiens et pour le monde de comprendre que nous sommes là et que nous ne sommes pas si différents. »

Crédit photo : Capture d’écran YouTube.

Puisque vous êtes ici… Nous avons une petite faveur à vous demander.

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire TÊTU et nous en sommes très fier.e.s. Mais vous le savez sûrement, faire du bon journalisme, un journalisme LGBT différent, honnête, de qualité, et critique coûte de l’argent.Et contrairement à la majorité des médias, TÊTU n’appartient pas à un grand groupe de presse. TÊTU est un média indépendant. Si vous aimez ce que vous trouvez dans nos pages. Si vous pensez qu’un média LGBT+ doit exister en France. Si vous êtes exigeant et voulez découvrir des contenus plus ambitieux. Aidez-nous à faire un bon média.

Abonnez-vous à TÊTU à partir de 5,90€/mois. Merci !


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail