facebook

Cette photo d’étudiants vétérinaires nus avec des moutons provoque la colère des vegans

Des étudiants du Royal Veterinary College en Angleterre ont tenté de créer leur propre calendrier sexy en posant nus avec des moutons. Cependant, le cliché n'a pas eu l'effet escompté...

Les calendriers sexy sont les must-have de fin d'année pour beaucoup de collectionneurs. Néanmoins, un groupe d'étudiants du Royal Veterinary College de Londres, semblent être allé un peu trop loin dans le concept. Partagée par l'école qui s'apprête à sortir son propre calendrier, la photo montre sept étudiants nus posant avec des moutons utilisés pour cacher leurs parties intimes. Le cliché a fait vivement réagir la toile et notamment les militants végans qui se sont insurgées.

Dans un post Facebook, depuis supprimé, les activistes du Veterinary Vegan Network (VVN) ont déclaré trouver la photo "profondément troublante". Un utilisateur de Twitter a quant à lui demandé si d'autres utilisateurs étaient comme lui "écoeurés par cette bestialité".

Excuses officielles

La vague de critiques a obligé le président du Royal Veterinary College, Stuart Reid, a présenter des excuses officielles aux personnes qui ont pu être choquées. Dans une lettre ouverte, publiée le 8 novembre dernier, il continue de soutenir ses étudiants et assure cependant qu'il n'y a eu "aucun mauvais traitement" vis-à-vis de ces moutons. "C’est avec le cœur lourd que j’adresse cette note à un lectorat plus large que je ne l’aurais imaginé", a-t-il déclaré. "Pendant plusieurs années, les étudiants de RVC en dernière année ont produit un calendrier dont une partie des revenus va à des organismes de bienfaisance."

"On ne peut nier que ces dernières années, ces activités ont commencé à diviser les opinions, à la fois au sein de la communauté RVC et dans la société en général", a continué Stuart Reid. "Aucun étudiant n'est blâmé, que ce soit individuellement ou collectivement, et nous travaillerons ensemble pour que ces événements ne se reproduisent plus", a-t-il ajouté. "À ceux offensés par le calendrier, je m'excuse. Cela peut ne pas correspondre aux normes auxquelles s'attendent certains en matière de bien-être animal, mais cette responsabilité m'appartient. Les plaintes et les critiques doivent être adressées à moi et à moi seul. "

Un geste connu de la profession

Dans un communiqué, la British Cattle Veterinary Association (BCVA) prend néanmoins, la défense des étudiants précisant que les "multitudes d'images mettant en scène des animaux de compagnie, comme celles de pompiers torse-nu avec des chats, semblent échapper aux critiques". L'association britannique de vétérinaires assure que le geste réalisé par les étudiants sur la photo est fréquemment utilisé dans la filière animale. Tenir le mouton par ses pattes avant comme dans le cliché permet d'examiner le corps du mouton "de manière prudente et indolore pour l'animal".

À LIRE AUSSI : Les joueurs d’un club de rugby gay posent nus pour leur calendrier

 


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail