chansonEurovision : la chanson du candidat français dévoilée

Par tetu le 17/02/2020
Eurovision

Le morceau qui représentera la France à l'Eurovision, interprété par Tom Leeb a été révélé en grande pompe. Verdict ?

France Télévisions a vu cette année les choses en grand. La délégation française de l'Eurovision avait annoncé avoir choisi Tom Leeb pour représenter la France lors du célèbre concours européen de la chanson, qui se tiendra cette année à Rotterdam. Et hier soir, Tom Leeb et France 2 ont enfin dévoilé la chanson qu'il interprètera en direct sur la scène de l'Ahoy Arena, le 16 mai prochain.

Et la production n'a pas fait dans la demie-mesure. C'est en direct du premier étage de la tour Eiffel illuminée que Tom Leeb a chanté pour la première fois "The Best In Me". Cette séquence a été diffusée en direct sur France 2, mais aussi sur Twitter, Facebook et Instagram pour tenter de fédérer le plus large public possible autour de cette chanson qu'Alexandra Redde-Amiel, directrice des divertissements et variétés de France Télévisions et cheffe de la délégation française de l’Eurovision lors d’une conférence presse, avait qualifié d' "universelle". Elle avait d'ailleurs eu d'abord un "coup de foudre" pour la chanson, avant de sélectionner Tom Leeb pour l'interpréter.

Chanson étrangère

Il a été composé par Thomas G:son, Peter Boström, et John Lundvik qui ont notamment signé Euphoria, le titre avec lequel la Suédoise Loreen a remporté l’Eurovision en 2012. Selon Le Parisien, la chanson sélectionnée était composée initialement en anglais par le trio suédois. Tom Leeb et Amir, le candidat de la France à l'Eurovision en 2016, en ont donc réécrit les couplets en français. Comme le note 20minutes, c'est la première fois que des auteurs et compositeurs étrangers signent une chanson française pour l’Eurovision, exception faite du morceau interprété par Jonathan Cerrada en 2004. Le morceau, balade pop, surprend par sa rythmique. La délégation française a semble-t-il fait cette année le choix de l'émotion. L'an dernier, le hollandais Duncan Laurence avait remporté le concours avec une power ballade pop du même acabit.

Plus tôt dans la journée, le titre avait été mis en vente sur Apple Music dans plusieurs pays participant au concours. Des versions piratées du morceaux avaient donc fait le tour des réseaux sociaux dans l'après-midi, gâchant quelque peu l'effet de surprise grandiloquent et très "Paris" de la mise en scène.  Si vous ne l'avez pas encore entendu, on vous laisse le découvrir dans la vidéo ci-après.