challenge#ShampooBottleChallenge, le challenge photo hot (et idiot) qui enflamme Twitter

Par Florian Ques le 01/05/2020
Twitter

Comme si la libido de certaines personnes n'était pas déjà à son maximum, des hommes se livrent à un défi plutôt osé sur le réseau social bleu. Vous êtes prévenus.

Qui dit confinement, dit ennui. Et qui dit ennui, dit challenge à la con. Depuis quelques jours, un hashtag est apparu au sein de la twittosphère : le #ShampooBottleChallenge. Derrière ce fameux mot-dièse, on tombe aisément sur des dizaines de clichés où des hommes, boxer à l'air, déposent une bouteille de shampoing sur leur entrejambe. Le but étant, vous l'aurez compris, que le produit tienne en équilibre sur le pénis des concernés sans l'aide des mains.

https://twitter.com/Thkd19/status/1255329811288985600

En d'autres termes, on fait face à un énième challenge inutile, incompréhensible... mais qui donne l'occasion aux garçons d'exhiber leur anatomie. De nombreux usagers de Twitter qui ne sont pas restés insensibles face à ces photos très suggestives, d'autant plus que le confinement peut, chez certains, provoquer une libido plutôt accrue. "D'habitude, je lèverais mes yeux au ciel et ne me préoccuperais pas de ce genre de contenu stupide, affirme un certain Brian sur le réseau social. Mais le fait que je sois un homme gay intéressé par les bites me pousse juste à apprécier le spectacle et à actualiser la page".

Le dessinateur français David Gilson s'est lui aussi laissé embarquer par le phénomène et en a fait un dessin :

Une origine inattendue

Bien que l'identité de la personne ayant inauguré ce défi viral ne soit pas claire, il semblerait que le #ShampooBottleChallenge trouve son origine... dans un manga. Grosso modo, un utilisateur répondant au doux pseudonyme de @hurtpapi aurait partagé l'image ci-dessous, où l'on aperçoit un personnage baraqué avec une bouteille de produit pour cheveux érigée sur son paquet.

Mais là où certains se réjouissent de voir autant de thrist traps inonder leur fil Twitter, d'autres dénoncent un type de contenu jugé obscène, car bon nombre de mineurs errent sur le réseau social et peuvent donc facilement tomber sur ces images à caractère sexuel. Car si la majorité des clichés partagés ne contiennent pas de nudité, une petite partie des participants à ce challenge a fait fi du boxer pour exhiber la marchandise. Autrement dit, encore un challenge qui fait polémique.

Crédit photo : @ViolaBread sur Twitter