Russie : un influenceur de 23 ans ouvertement gay retrouvé mort

Un jeune gay de 23 ans a été tué à Saint-Petersbourg en Russie. Son corps a été retrouvé dans l'appartement d'un ami avec des marques de blessures.

Un influenceur ouvertement gay a été retrouvé mort avec des marques de strangulation en Russie. Depuis des années, Ali Zabirov souffrait de harcèlement homophobe en ligne. Ce jeune de 23 ans était plus connu sous son pseudo : Edor Gromov, où des milliers de personnes le suivent sur TikTok ou Instagram.

Des marques de blessures et de strangulation

Son corps a été retrouvé sans vie le 2 août à Saint-Petersbourg dans l'appartement d'un ami de 46 ans, raconte Pinknews. Allongé, la tête dans un oreiller, il portait des traces de blessures. Il avait aussi des ecchymoses autour du cou prouvant qu'il a été étranglé.

À LIRE AUSSI : Militante tuée en Russie, victime d’une chasse anti-LGBT ?

La police soupçonne le propriétaire de l'appartement qui aurait pu devenir violent lorsque le jeune homme est venu le voir. Selon le récit du Daily Star, Ali Zabirov est venu la veille voir le propriétaire pour lui emprunter de l'argent. Il aurait alors décidé de passer la nuit dans l'appartement.

https://www.tiktok.com/@gromov20/video/6854159758165839109

C'est l'homme de 46 ans qui a appelé la police le jour suivant. Il nie toute implication dans le meurtre et explique que lorsqu'il a trouvé le corps du jeune influenceur, il a d'abord pensé qu'il était mort d'une overdose. "J'ai essayé de le réveiller", raconte-t-il lors d'une interview à 5-TV. "J'ai appelé la police moi-même. Qu'est-ce que j'aurais pu faire ? Si j'avais su qu'il allait mourir ici, est-ce que je l'aurais hébergé ?", poursuit-il.

Il était victime de harcèlement

La police l'a placé en détention provisoire lorsqu'il est devenu clair que le jeune de 23 ans a été tué violemment. L'influenceur était victime de harcèlement en ligne car il parlait ouvertement de son homosexualité sur les réseaux sociaux.

À LIRE AUSSI : Un Russe sur cinq voudrait que les gays et lesbiennes soient « éliminés »

Selon la chaîne locale Radio KP, la police soupçonne que les deux amis ont bu quand Ali Zabirov a proposé à son hôte une relation sexuelle. Le plus âgé aurait alors eu une réaction violente provoquant sa mort. L'enquête est toujours en cours.

Crédit photo : Capture d'écran TikTok / gremov20


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail