InterviewVincent de "Koh-Lanta" : "Beaucoup de personnes se sont identifiées à moi grâce à l'émission"

Par Florian Ques le 12/05/2021
Vincent de Koh-Lanta

Avec sa personnalité solaire et son sens de la loyauté, Vincent est devenu un candidat incontournable de cette saison de Koh-Lanta, les armes secrètres. Il revient avec TÊTU sur son aventure pleine de rebondissements. Et sur l'après…

Ses anglicismes fameux et son visage expressif l'ont propulsé au rang de mascotte de cette édition 2021 de Koh-Lanta. Les mèmes du garçon sont déjà légion sur les réseaux sociaux, tout comme ses soutiens. Bien qu'il ait été éliminé lors de l'émission diffusée vendredi 7 mai, Vincent s'impose comme le candidat mémorable de cette année – mais aussi comme la représentation gay dont on avait besoin. Il a bien voulu s'entretenir avec TÊTU pour revenir sur l'engouement des internautes à son égard, sur les trahisons qui ont marqué son aventure ainsi que sur les accusations de trucage de la production. Rencontre.

Comment on vit d'être le phénomène de cette saison 2021 de Koh-Lanta ?

Tu démarres fort cette interview [rires] ! Disons que je suis très heureux de ce que j'ai vécu. C'était une aventure forte, belle, intense mais, avec du recul, ce n'est que du positif.

Tu te serais douté que tous tes anglicismes allaient survivre au montage et devenir des gifs ?

En fait, plus l'aventure avançait, plus je me confiais aux caméras comme je parle avec mes amis ou ma famille. J'ai aussi vécu longtemps à l'étranger et c'est vrai que je peux vite dévier sur l'anglais. Mais ça fait partie de moi et c'est resté comme ça durant le tournage. C'est trop drôle effectivement que ça ait été gardé au montage, c'est divertissant et c'est totalement moi.

Tu comprends tout cet engouement autour de toi sur les réseaux sociaux ? T'es carrément devenu un mème !

T'as vu, c'est de la folie [rires]. Et il n'y a pas qu'un seul mème ! Franchement, c'est incroyable. Tout s'est fait hyper soudainement et je suis le premier surpris. Je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait un tel engouement. Même à l'heure actuelle, j'ai du mal à me rendre compte de tout ça mais ça me fait énormément plaisir. C'est beaucoup de messages positifs.

J'ai vu que tu avais même détourné le fameux "I don't want this" pour faire un TikTok engagé

Tu l'as vu ? Ah je suis content que tu remarques ça, ça me fait plaisir ! Pour la petite histoire, j'ai préféré déposer le "I don't want this" mais sans prétention aucune. Derrière, effectivement, j'ai l'espoir de continuer sur cette idée-là, d'en faire des messages de tolérance. C'est ce que j'ai voulu faire à travers ce TikTok et peut-être que je ferai d'autres choses un peu plus développées. L'homophobie, le racisme, le sexisme, on n'en veut pas et c'est ce que j'ai voulu marquer avec mon "I don't want this".

Vincent de Koh-Lanta
Crédit photo : TF1

"J'ai vu très peu de messages homophobes par rapport à toute cette vague d'amour et de soutien que j'ai pu recevoir"

As-tu tout de même vu passer des messages homophobes sur les réseaux et si oui, comment as-tu vécu cet aspect-là ?

J'ai pris beaucoup de recul avec les réseaux sociaux parce qu'il y a eu tellement de messages. J'ai essayé d'en lire la majorité mais c'était impossible. J'ai vu très peu de messages homophobes par rapport à toute cette vague d'amour et de soutien que j'ai pu recevoir. Donc je ne m'arrête pas du tout à ça. Je ne retiens que le positif car je suis quelqu'un de positif avant tout. Et puis j'ai envie que les mentalités évoluent. Il serait temps !

As-tu eu des retours de la communauté LGBTQI+ en particulier ?

J'ai eu beaucoup de messages de soutien mais aussi beaucoup de personnes qui se sont identifiées à moi parce que j'ai eu l'occasion, à travers Koh-Lanta, de parler un petit peu de mon passé, notamment du harcèlement scolaire au collège et au lycée. Je prépare d'ailleurs quelque chose d'autre pour en parler davantage… J'étais très fier de pouvoir offrir une certaine représentation au terme de cette aventure.

À LIRE AUSSI : Pourquoi Vincent de Koh-Lanta est la représentation gay dont la France a besoin en 2021

Est-ce qu'il y a des choses que tu aurais aimé faire différemment dans l'aventure ?

Très honnêtement, j'ai joué à fond et je suis très fier de ce que j'ai fait. Maintenant, le seul truc que je regrette à la limite, c'est de ne pas avoir suivi Lucie dans sa recherche d'arme secrète, parce que j'étais loin d'imaginer qu'une arme secrète était aussi puissante que le bracelet noir. Je n'étais pas loin en plus, je me souviens très bien de ce moment. Mais c'est vraiment un mini-regret, j'en dors très bien la nuit.

"Non, il n'y a pas de la manipulation de la part de la production"

Certains internautes soupçonnaient après cet épisode que la production influait sur l'aventure...

Franchement, pas du tout. Je n'ai même pas envie de rentrer là-dedans. J'ai vu en effet deux-trois messages comme ça mais pour moi, il n'y a pas du tout eu de manipulation. Ayant moi-même trouvé une arme secrète, jamais de la vie on ne m'a aidé pour quoi que ce soit. Laetitia, c'est pareil, on ne l'a pas aidée pour trouver son collier d'immunité. Non, il n'y a pas de la manipulation de la part de la production.

Vincent de Koh-Lanta
Crédit photo : TF1

Quelle épreuve as-tu trouvée la plus complexe ?

Je dirais celle du paresseux, quand on était encore en équipes jaune et rouge. C'était vraiment dur, j'ai galéré sur cette épreuve. J'ai tenu presque une demi-heure, ce qui était vraiment beaucoup. Là, on pouvait parler de dépassement de soi. Le parcours du combattant aussi, c'était quand même difficile. Je suis aussi venu pour connaître une certaine souffrance et crois-moi, je l'ai bien ressentie [rires].

Est-ce que tu comprends le choix de Lucie d'avoir préféré sauver Maxine que Laetitia, et par conséquent toi ?

Je pense qu'elle a voulu ouvrir de nouvelles stratégies pour potentiellement avancer plus loin dans l'aventure. Maintenant, si j'avais été à sa place, j'aurais gardé l'arme secrète pour plus tard afin de l'utiliser pour moi.

"On peut clairement parler de trahison"

Que penses-tu de Maxine et de Laure, après avoir vu l'émission, vis-à-vis de leur trahison envers Candice ?

Alors oui, on peut clairement parler de trahison. Je n'étais pas au courant de tout ce qui s'était passé, je l'ai même appris en regardant les images. J'ai trouvé ça assez dur pour Candice. On parle d'un jeu, je suis d'accord. Mais j'ai quand même trouvé ça fort. Se faire éliminer de cette manière-là, je trouve ça assez compliqué d'un point de vue psychologique. Je ne serais personnellement pas allé jusque-là. Après, chacun vit son aventure et son jeu comme il le souhaite.

Cette saison a beaucoup fait ressortir une dimension sexiste au sein des candidats. Toi qui l'as vécue de l'intérieur, comment as-tu perçu les choses ?

Déjà, quand j'ai appris que les rouges voulaient éliminer les filles, ça m'a quand même rendu dingue. Le sexisme en 2021... Pour moi, ça fait partie de ces choses qu'il ne devrait plus y avoir aujourd'hui. J'étais un peu choqué et c'est pour ça que je suis tout de suite allé sur ce sujet lors de la réunion des ambassadeurs, afin d'éliminer un rouge.

La révélation de Koh-Lanta pour toi, ce serait qui ?

Flavio ! Moi, c'est Flavio. Depuis le début, on est un binôme. Encore aujourd'hui, on s'appelle tout le temps, on s'écrit tous les jours. D'ailleurs, je le vois ce week-end.

Vincent de Koh-Lanta
Crédit photo : TF1

Y en a-t-il d'autres avec qui tu as gardé contact ?

Honnêtement, j'ai gardé un peu contact avec tout le monde. J'ai des nouvelles de Laetitia, de Magali, de Lucie, de Maxine, de Laure, de Sylviane, de Marie, d'Aurélien… Mais pas tous, en réalité [rires].

Selon ton aventure et tes affinités, quelles sont les trois personnes qui auraient mérité d'aller jusqu'à l'épreuve des poteaux ?

Moi, déjà [rires]. Je vais aussi dire Flavio, évidemment. Et en troisième, je dirais Laetitia. Parce que je l'ai redécouverte au moment des destins liés et j'ai trouvé que c'était une femme qui s'assumait pleinement, qui savait s'affirmer et je pense qu'elle n'a pas nécessairement trouvé sa place au sein des Jaunes lorsque nous étions en équipe. Mais à partir de la réunification, c'est une autre personne que j'ai découverte. C'est une femme qui aurait mérité d'aller sur les poteaux.

À LIRE AUSSI : À la rencontre de Vincent et Laetitia, les candidats queers de « Koh-Lanta : Les armes secrètes »

As-tu été sollicité pour d'autres projets après Koh-Lanta ?

On m'a contacté effectivement pour d'autres choses mais je n'ai pas envie d'en parler davantage, je suis désolé.

Tu as peut-être d'autres projets plus personnels sinon ?

Bien sûr ! Cette aventure m'a beaucoup apporté du point de vue humain, raison pour laquelle j'ai envie de me diriger là-dedans. Pourquoi pas faire une reconversion ! Là, j'ai fait une formation de coach de vie et coach de carrière, donc pourquoi pas accompagner des personnes qui rencontrent des problématiques et les accompagner pour atteindre leurs objectifs. La mode également, et la comédie, parce que j'ai découvert une facette de ma personnalité donc pourquoi pas m'orienter aussi là-dedans.

Comment Koh-Lanta t'a changé, selon toi ?

Ça m'a permis de me rapprocher de ma famille, parce qu'il y avait une rupture qui s'était faite avec elle. Koh-Lanta a permis de raccrocher tout ça. Même après six mois, ça me fait quelque chose d'en parler. J'ai aussi appris à être patient, à prendre davantage confiance en moi. J'ai compris que j'avais beaucoup plus de ressources que ce que je pensais. Et je me suis découvert une âme d'aventurier à travers cette aventure [rires].

Crédit photos : TF1