facebook

VIDEO. Lil Nas X s’évade de prison dans le clip sexy et politique de « Industry Baby »

Lil Nas X a dévoilé "Industry Baby" ce vendredi. Un fantasme pop, sexy et coloré... en prison, comme un clin d'oeil à ses démêlés judiciaires avec Nike.

Avec cette chaleur, rien ne vaut une bonne douche bien fraîche. Et quoi de mieux qu'une douche collective, le tout entouré de prisonniers rutilants et sexy ? Un fantasme qui devient réalité dans le dernier clip de Lil Nas X "Industry Baby". Le chanteur s'y imagine incarcéré, mais une chose est sûre, la prison dépeinte par le rappeur ressemble plus à un club all-inclusive qu'à un centre pénitentiaire.

Comme il l'avait annoncé dans son teaser, "Industry Baby" est un clin d'oeil au scandale des fameuses Nike de Satan. Et il n'hésite pas à lancer une petite pique concernant cette affaire. "Maintenant que j'ai percé, tout le monde essaye de me poursuivre en justice."  Le message est clair : où qu'il aille, Lil Nas X est le roi.

Twerk et egotrip

Dans cet égotrip pop rap, l'artiste se proclame en effet maître de l'industrie musicale. Il l'affirme haut et fort, le succès qu'il rencontre n'est pas dû au hasard. Et il ne compte pas s'arrêter en si bon chemin, n'en déplaise à ceux qui ont douté de lui. "Je n'ai jamais échoué depuis que j'ai commencé. C'est marrant, tu disais déjà que ça prendrait fin. Puis je suis revenu et j'ai recommencé."

Uniformes roses, booty shake sur les barreaux, on peut dire qu'il s'est parfaitement acclimaté. Lever de la fonte paraît même être une occupation agréable. On insiste sur le "paraît".  "Je ne baise pas de pétasses, je suis queer", affirme-t-il. Loin des clichés que l'on peut avoir sur le milieu du rap, dominé par une gente masculine hétéronormée, il a su se faire une place. Et n'en est pas peu fier. "J'ai tout ce qu'ils [le public] réclament."

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lil Nas X (@lilnasx)

 

Un clip presque entièrement racisé

Avec son acolyte Jack  Harlow, à qui Lil Nas X a offert un featuring, ils enflamment les murs de la prison, et invitent à la rébellion. Car Lil Nas X n'oublie jamais d'être politique. Le casting composé presque intégralement de personnes racisées, apparaît comme une critique aux nombreuses arrestations de personnes noires aux Etats-Unis. Une critique qui n'est pas sans fondements si on se penche sur les données du Bureau of Justice Statistics. À la fin de l'année 2019, il y avait 1096 prisonniers sur 100.000 résidents noirs aux États-Unis. Pour la population hispanique, on trouve 525 prisonniers pour 100.000 résidents. Pour seulement 214 prisonniers blancs.

Si l'artiste a annoncé la sortie de son premier album, Montero le 28 juin, la date officielle n'a toujours pas été dévoilée. Toutefois, Purecharts rappelle qu'il l'avait promis pour cet été. Sûr que Lil Nas X nous réserve encore des surprises queers, sexy et politiques.

LIRE AUSSI >> VIDÉO. Troye Sivan complexé par les corps musclés dans le clip de « Stud »

LIRE AUSSI >> Jeux Olympiques : une musique de Woodkid accompagnera la cérémonie de passation

Crédit photo : Lil Nas X via Instagram


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail