MadonnaAprès Dua Lipa, Madonna sèche le rappeur DaBaby sur ses propos sérophobes

Par Florian Ques le 02/08/2021
Madonna recadre DaBaby sur Instagram

Déprogrammé du festival Lollapalooza et pris à partie par plusieurs célébrités dont Dua Lipa après ses récents dérapages sur le VIH/sida, le rappeur DaBaby reçoit désormais une leçon de vie par Madonna. Via un post Instagram, la popstar condamne vertement sa sérophobie crasse.

S'il y a bien une cause que Madonna aura soutenue avec une même ténacité au fil de sa carrière, c'est bien la lutte contre la sérophobie. Alors, en ayant vent des propos stupides du rappeur américain DaBaby sur le VIH/sida, la chanteuse a vite su réagir. "Si tu comptes faire des remarques haineuses envers la communauté LGBTQ+ au sujet du VIH ou du sida, alors sache au moins de quoi tu parles", lui assène-t-elle via un post Instagram.

Madonna au point sur le VIH/sida

La semaine dernière, DaBaby se produisait sur la scène du festival Rolling Loud Miami. C'est au gré de sa performance qu'il a eu l'idée de déverser un flot de venin sérophobe. "Si vous n'êtes pas venus aujourd'hui avec le VIH, le sida, ou une autre de ces maladies sexuellement transmissibles mortelles qui vous feraient mourir en deux à trois semaines, alors allumez les lumières de vos téléphones", a-t-il hurlé. Les enregistrements de sa diatribe ont été partagés sur les réseaux sociaux, suscitant l'indignation générale.

LIRE AUSSI >> Homophobie et sérophobie : le rappeur DaBaby s’enfonce dans le scandale

"Après des décennies de recherches scientifiques laborieuses, il y a désormais des traitements disponibles qui sauvent la vie des enfants nés avec le VIH, des gens qui contractent le VIH à travers des transfusions de sang, des aiguilles usagées ou par échanges de fluides corporels, rappelle Madonna à l'ignorant. Ces nouveaux antirétroviraux peuvent permettre à une personne séropositive de vivre tout le reste de sa vie ! Le sida ne se transmet pas en restant debout près d'une personne dans la foule". Et la Queen de la pop d'enfoncer le clou :  "Je veux lever la lumière de mon téléphone et prier pour ton ignorance. Plus personne ne meurt du sida en deux ou trois semaines".

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Madonna (@madonna)

Dua Lipa condamne aussi DaBaby

À la suite de ce bad buzz qui n'a pas encore fini de s'apaiser, le rappeur a aggravé son cas en postant un nouveau clip. Sur ce morceau, il dit ainsi que "comme le sida", il ne partira pas. Au terme de la vidéo apparaissent pourtant les mots, en lettres arc-en-ciel, "don't fight hate with hate" – autrement dit, "ne combattez pas la haine avec de la haine". Enfin, une nouvelle déclaration apparaît à l'écran : "Je m'excuse d'être moi-même, de la même manière que vous voulez la liberté d'être vous-mêmes". Dans les méandres de ces propos fumeux, DaBaby semble donc proposer un mea culpa qui n'en est, finalement, pas vraiment un.

Avant Madonna, d'autres personnalités comme Chris Brown ou Questlove ont tenu à exprimer leur mécontentement face aux propos ignorants du rappeur. Dua Lipa, qui a récemment collaboré avec lui à l'occasion d'un remix de son titre "Levitating", a elle aussi fermement condamné sa prise de parole : "Je sais que mes fans savent où se trouve mon cœur et que je soutiens à 100% la communauté LGBTQ+. Nous devons nous unir pour lutter contre la stigmatisation et l'ignorance autour du VIH/sida." De nombreux internautes appellent par ailleurs à son boycott. Le festival Lollapalooza, à Chicago, vient d'ores et déjà de décider de le retirer de sa programmation.

LIRE AUSSI >> Lil Nas X : encore un round remporté contre les homophobes de Twitter

Crédit photo : Madonna via Instagram