Opinions et débats

"Footballeur et homo", soutenez le film qui va ouvrir la cage


À l’occasion de la Coupe du monde de football qui se tiendra en Russie en juin 2018, le réalisateur Michel Royer prépare son film Footballeur et homo.

En 2010, il s’était déjà penché sur le sujet avec Sport et homosexualité. Michel Royer joue les prolongations huit ans plus tard avec Footballeur et homo, l’un n’empêche pas l’autre. Cette fois, il s’offre les services du « seul footballeur gay en activité », Yoann Lemaire. Ce dernier, après avoir fait son coming out dans le club de son village des Ardennes en 2010, est repéré par le chef des sports à Radio France, Jacques Vendroux. Il lui permet d’intégrer le Variétés Club de France, fréquenté par les plus grandes stars du foot. Aujourd’hui, il sert de guide au réalisateur pour faire le point sur un tabou tenace. Michel Royer a décidé de ne pas attendre qu’une chaîne de télé le soutienne afin de pouvoir sortir son film en mai 2018, avant la Coupe du monde de foot en Russie. Il a donc lancé une campagne de crowdfunding avec l’association Foot Ensemble de Yoann Lemaire, à retrouver ici.

 

TÊTU : Qu’est-ce qui a changé depuis ton dernier film Sport et homosexualité en 2010 ?

Michel Royer : Les choses ont bien changé depuis huit ans, en particulier dans l’élite du football. Yoann Lemaire s’est rendu compte, en tant que membre du Variétés Club de France, que les anciens champions du monde 98, qui auraient refusé il y a quelques années de s’exprimer sur le sujet, sont beaucoup plus au point aujourd’hui. Le débat sur le mariage pour tous fait que dans l’élite du foot les gens sont plus ouverts, ont compris des tas de choses sur l’homophobie et sont prêts à en parler. Il y a huit ans, on était confrontés partout à l’omerta. On s’entendait dire : « Il n’y a pas d’homos dans le foot » ! En revanche Yoann sait que dans le foot amateur, les choses n’ont pas beaucoup bougé… voire que les débats du mariage ont encore plus libéré la parole homophobe dans les petits clubs.

Penses-tu que la prochaine Coupe du monde de foot en Russie va remettre le sujet de l’homophobie sur le tapis ?

Oh que oui ! La Russie est un pays non seulement homophobe mais aussi répressif. En août, à Paris, les Gay Games vont raviver le débat sur la place des homos dans le sport. La convergence des deux nous fait penser que c’est le moment d’essayer de faire avancer les choses. En plus, les pouvoirs publics avec Laura Flessel [la ministre des Sports, ndlr] et Anne Hidalgo [la maire de Paris, ndlr], sont assez en pointe sur le sujet. C’est peut-être le moment que des joueurs de foot professionnels se déclarent publiquement !

Les phrases de Paul Pogba et Antoine Griezmann ont fait couler beaucoup d’encre, et pourtant elles sont plutôt timides. En quoi représentent-elles une telle avancée ?

Chez Pogba, c’est presque maladroit, mais ce n’était tout simplement jamais arrivé dans l’histoire du foot que des joueurs d’une telle notoriété prenne la parole sur le sujet. Qu’un garçon comme Griezmann le fasse spontanément est le signe que, dans la nouvelle génération, les joueurs soutiendraient un coming out par exemple.

Footballeur et homo Yoann Lemaire
L’entraîneur Guy Roux et Yoann Lemaire.

 

À quoi ressemblera le film, qui va suivre Yoann Lemaire dans ses rencontres ?

Le film va collectionner les prises de parole de tous les acteurs du foot : amateurs, professionnels, arbitres, spectateurs, on va essayer de faire un tour d’horizon de la planète foot sur la question. Au passage, on espère témoigner d’un changement de mentalité dans l’élite.

As-tu pu remarquer des différences notable avec les autres pays européens ?

La situation est à peu près la même en Angleterre et en Allemagne. La Ligue anglaise a fait une campagne de sensibilisation. La grande nouveauté, c’est l’apparition de clubs de supporters gays ! Il y en a un à Tottenham et un à Arsenal. Les garçons viennent dans les tribunes avec le drapeau arc-en-ciel et se déclarent supporters de foot. Et c’est génial car le grand bastion de l’homophobie dans le foot, on le trouve dans les tribunes. C’est très intéressant à suivre.

Est-ce que des personnes que tu voudrais interviewer t’ont dit non ?

Pas pour le moment, mais on ne s’est pas encore attelé aux joueurs en activité… En revanche, du côté des champions du monde 1998, c’est oui oui oui ! On a l’interview de Luis Fernandez, l’interview de Guy Roux…

Guy Roux justement dit qu’il a connu des joueurs dans le placard…

Alain Giresse nous dit la même chose ! Ils ont tous fréquenté des joueurs de haut niveau qui étaient gays. Olivier Rouyer a fait son coming out à l’âge de 50 ans, vingt ans après la fin de sa carrière… Ne croyez surtout pas que le monde du football serait entièrement peuplé d’hétéros !

 

Le crowdfunding de Michel Royer et Yoann Lemaire s’arrête le 7 novembre. Cliquez ici pour participer.

 

À LIRE AUSSI :

Paul Pogba devient ambassadeur pour un football plus tolérant envers les homos

J-300 ! Laura Flessel, Marlène Schiappa, Anne Hidalgo et Lilian Thuram unis pour les Gay Games

Cet arbitre est le premier à faire son coming-out dans le foot anglais

Photo de couverture : tournage du film avec Fabien Barthez et Yoann Lemaire.

ads