facebook

Jussie Smollett, soupçonné d’avoir simulé son agression, de nouveau inculpé

Jussie Smollett Empire

L'acteur de la série "Empire" est soupçonné depuis plusieurs semaines d'avoir inventé une agression raciste et homophobe à son encontre. La justice de Chicago l'a inculpé ce vendredi 8 mars.

La justice doute de plus en plus de sa version des faits. Fin janvier, Jussie Smollett se rend dans un poste de police pour dénoncer l'agression raciste et homophobe dont il aurait été victime. Mais un mois et demi après sa plainte, la véracité de cette attaque haineuse est largement remise en doute.

Pourtant, le chanteur et acteur star de la série "Empire" clame son innocence. Mais la justice de Chicago estime qu'il a pu simuler son agression. L'homme a en tout cas été inculpé ce vendredi 8 mars, après une première arrestation le 21 février pour "fausse plainte" et une libération sous caution.

16 nouveaux chefs d'accusation

Le chanteur et comédien de 36 ans, noir et ouvertement homosexuel fait désormais face à 16 nouveaux chefs d'accusation. Leur détail n'a été rendu public ni par les médias américains, ni par les autorités judiciaires de Chicago.

A LIRE AUSSI : Jussie Smollett, soupçonné d’avoir inventé son agression, arrêté pour « fausse plainte »

La police a retrouvé les deux agresseurs présumés, deux frères originaires du Nigeria, Ola et Abel Osundairo, qu'il aurait en réalité payé 3.500 dollars (environ 3.200 euros) pour simuler cette attaque.

Depuis la révélation de l'affaire, Jussie Smollett a été débarqué d'"Empire" pour les deux derniers épisodes de la saison en cours.

A LIRE AUSSI : « Je suis le Tupac gay » : Jussie Smollett revient pour la première fois sur son agression

(avec AFP)

Crédit photo : 20th Century Fox Home Entertainment 


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail