Etats-UnisLa réponse parfaite de Pete Buttigieg aux homophobes qui perturbent ses meetings

Par Marion Chatelin le 18/04/2019
Pete Buttigieg

Le candidat à l'élection présidentielle, Pete Buttigieg, a affronté pour la première fois des manifestations homophobes à son encontre lors de plusieurs meetings dans l'Iowa, les 16 et 17 avril. Spoiler : il a répondu avec humour et brio.

Un candidat qui ne manque pas d'humour. En campagne pour l'élection présidentielle américaine de 2020 à Des Moines, dans l'Iowa, Pete Buttigieg a été interpellé par des groupes d'extrême-droite, dont trois manifestants déguisés en diable, Jésus et lui-même. Ils étaient venus protester devant une maison où le candidat démocrate rencontrait des électeurs. Ouvertement gay, il a été attaqué sur son homosexualité.

"Tueur d'enfants !", a d'abord lancé un homme au milieu de la foule. "Souvenez-vous de Sodome et Gomorrhe !", a-t-il ensuite crié à plusieurs reprises le doigt pointé vers les électeurs. Tandis que la foule présente a tenté de recouvrir ses cris en scandant le nom du candidat démocrate.

À LIRE AUSSI : Etats-Unis : Pete Buttigieg se confie sur son coming-out et son projet d’être papa

Mais le maire de South Bend, dans l’Indiana, a fait preuve d'une grande classe en lui répondant sur un ton calme et posé : "Vous savez, la bonne nouvelle, c'est que... l'état de mon âme est entre les mains de Dieu, mais les caucus (élections des partis et de leurs représentants dans l'Iowa, ndlr) de l'Iowa sont entre les vôtres".

Débattre dans "un esprit respectueux"

Dans une autre ville de l'Iowa, à Fort Dodge, un homme a clamé que le candidat démocrate trahissait son baptême. "Nous ne nous arrêterons pas, il est en train de trahir nos enfants", a lâché un autre, avant d'être escorté à l'extérieur de la salle sous les applaudissements du public.

Le candidat de 37 ans, impassible, a fini par sourire avant de lâcher : "Le café après l'Église provoque parfois le chahut !". Provoquant les rires parmi la foule. Et de poursuivre : "Cet homme pense que ce qu'il fait est en ligne avec la volonté du créateur. Je le vois différemment". Il a par ailleurs insisté sur la nécessité de débattre dans "un esprit respectueux".

À LIRE AUSSI : Élections américaines : Pete Buttigieg, le jeune élu ouvertement gay officiellement dans la course

Homo-érotisme

Présent sur toutes les lèvres, la notoriété de ce candidat jusqu'alors inconnu est en hausse. Sur Fox News, le présentateur Tucker Carlson est même allé jusqu'à faire un commentaire frisant l'homo-érotisme. Il a notamment lancé une vidéo rassemblant plusieurs clips pro-Buttigieg, où l'on pouvait entendre : "Ce mec est une soupe au poulet pour mon âme".

"Une soupe au poulet pour mon âme ?", s'interroge le présentateur. Avant de poursuivre :

"Il ne veulent pas juste voter pour ce type. Ils veulent le consumer, comme un ragoût copieux. Une dernière goutte de Buttigieg. Miam."

Signe de sa nouvelle notoriété, même Donald Trump s'est exprimé à son sujet, mercredi 17 avril, en disant qu'il "aimerait se présenter face à lui".

Crédit photo : Scott Olson/Getty Images/AFP.