Brian J. Smith, le flic de Sense8, fait son coming out

L’acteur de Sense8, Brian J. Smith, a fait son coming out dans le magazine anglais Attitude. Et revient sur son enfance difficile passée au Texas…

C’était le seul personnage de Sense8 à être hétérosexuel (ou presque). Mais c’était aussi le seul homme du casting a être gay. C’est en tout cas ce que Brian J. Smith révèle dans une interview accordée au magazine anglais Attitude. Dans l’édition de décembre, il revient sur sa jeunesse passée au Texas, dans les années 80, et forcément… dans le placard. « Ne me parlez pas d’assos ou de groupes LGBTQ. Il n’y avait absolument rien. J’étais complètement seul » raconte l’acteur, qui confie n’avoir été à l’école « ni un sportif, ni un nerd« .

« Je devais toujours me contrôler »

Habitué à des rôles hyper virils de policiers ou d’agents de la CIA, notamment dans la série Treadstone, prequel de la saga Jason Bourne, l’acteur est revenu sur la difficulté à être lui même dans un environnement souvent homophobe. « J’ai entendu tous les noms : lavette, pédé… Je ne pouvais être qui j’étais. Je devais toujours me contrôler, pour être sûr que je ne regardais pas quelqu’un trop longtemps, que je ne mettais personne mal à l’aise. Et je devais faire très attention quand je disais aux gens qui j’étais vraiment. C’est encore quelque chose de très présent. »

Une chose l’a sauvé, toutefois : la scène. « Devant un public, je disparaissais complètement. Je devenais quelqu’un d’autre. Sur scène, les gens me regardaient, et voyaient que j’avais quelque chose. C’est là que je ne me suis plus senti seul. »

Ses parents l’ont soutenu

Il a attendu d’avoir 30 ans pour faire son coming-out à ses parents. Et à sa grande surprise, ils l’ont beaucoup soutenu. « Ils ont été formidables. Ils ont dit qu’ils attendaient juste que je dise quelque chose. Ils étaient beaucoup plus ouverts que ce à quoi je m’attendais. » Il admet que cette réaction l’a beaucoup aidée. « C’est à ce moment là que je me suis dit que c’était ok, du genre ‘oh c’est ça le monde ? Ce n’est pas aussi dangereux que je le pensais.' » 

Il revient également sur sa participation à la série Sense8, des soeurs Wachowski, peut-être la première série à avoir montré autant de diversité LGBTQ à la télévision. « J’étais tellement détendu. Pour la première fois, je pouvais être moi-même. » 

A LIRE AUSSI : 6 personnages transgenres qui sont joués par des personnes transgenres 

Egalement interrogé par le magazine sur ce qu’il dirait à un enfant de 10 ans dans le même cas que lui à l’époque, l’acteur répond : « Je le prendrais dans mes bras, et je lui dirais que tout va bien. Il n’y a pas eu assez de gens qui m’ont dit que je n’avais pas à changer qui j’étais. Ce dont a besoin un enfant, ce dont j’avais besoin, c’est qu’on le prenne dans ses bras en lui disant qu’il est parfait comme il est. » 

Crédit photo : Instagram 


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail