Le seul chef étoilé candidat à la saison 11 de Top Chef est gay

Les quinze candidats qui s'affronteront lors de la saison 11 de Top Chef ont été dévoilés. Et l'un des favoris, au CV impressionnant, est ouvertement homosexuel.

Top Chef, le concours de cuisine professionnel de M6 est de retour. Le 19 février prochain débutera la saison 11 de l'émission emblématique de M6 qui ont popularisé les cromesquis, la brumoise et le thon snacké. Et pour cette nouvelle édition, la production promet plusieurs nouveautés. Et une de taille : le chef Jean-François piège cèdera cette année son tablier à Paul Pairet, chef trois étoiles du restaurant conceptuel Ultraviolet à Shanghaï, qui rejoindra donc Philippe Etchebest, Hélène Darroze et Michel Sarran.

Ce nouveau jury aura pour mission de départager 15 nouveaux candidats, que l'on verra courir entre le garde-manger et leurs plans de travail. Parmi eux douze hommes – dont un cuisinier amateur – et seulement trois femmes. Si on ne peut se réjouir de la parité de l'émission, il y a toutefois un candidat qui a attiré notre attention. David Gallienne, chef du Jardin des Plumes à Giverny, et seul chef étoilé du concours. Si sa carrière au sein d'établissements récompensés par le célèbre Guide Michelin est admirable, l'histoire de David qui l'est encore davantage. Il y a cinq ans, alors qu'il était marié et père de deux enfants, le chef cuisinier a fait son coming-out.

Machisme en cuisine

Si David Gallienne n'a pas souhaité répondre à TÊTU, la production assure dans un communiqué qu'il a du "affronter le regard de la profession et de sa famille", et que cela l'a rendu "plus fort". Aujourd'hui, il vise bien sûr une victoire à Top Chef, mais aussi une deuxième étoile.

En 2013, Valentin Neraudeau, avait marqué la saison 4 de la compétition de cuisine. Dans une interview accordée à TÊTU en 2014, il faisait son coming out médiatique et expliquait que la cuisine est "un milieu très macho". "C'est vrai qu'il n'y a pas de grand chef ouvertement homosexuel. C'est un peu comme dans le sport de haut niveau. Moi je crois vraiment que le talent n'a pas de sexualité." David Gallienne va-t-il briser le plafond de verre ? Réponse le 19 février.

A LIRE AUSSI :  Antoine Griezmann : "L'homophobie dans le foot, ça suffit !" 


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail