facebook

Le frère et complice de l’auteur de l’attentat de Manchester condamné à perpétuité

Le frère de l'auteur de l'attentat kamikaze à Manchester en 2017 a été jugé coupable de complicité. Il a été condamné à perpétuité avec une peine de sûreté de 55 ans.

Il a été condamné à la perpétuité après l'attaque à la bombe lors du concert d'Ariana Grande qui a causé la mort de 22 personnes. Âgé de 23 ans, Hashem Abedi a été jugé complice de son frère, Salman, qui s'est suicidé dans l'attentat de Manchester en mai 2017. Lors de son procès à Londres, on a appris qu'Hashem Abedi n'était pas sur place lors de l'explosion mais ses empreintes digitales et son ADN ont été retrouvés dans l'atelier où la bombe a été confectionnée.

Le juge Jeremy Baker l'a donc condamné à vie, avec une peine de sûreté de 55 ans, raconte Metro.co. "L'accusé doit comprendre que sa peine sera au minimum de 55 ans. Mais il ne devrait jamais être relâché", a-t-il fait savoir. Hashem Abedi ne pouvait pas être condamné à une perpétuité dite "réelle", car il était âgé de moins de 21 ans au moment de l'attentat. Elle aurait toutefois été "juste", a estimé le juge cité par l'AFP. "Même si Salman Abedi est directement responsable de cet attentat, il est clair que le prévenu a participé activement à sa préparation. Les motivations des deux frères est de faire progresser l'idéologie islamiste, d'une manière horrible pour l'écrasante majorité des personnes qui vivent dans la foi islamiste", a-t-il ajouté.

"Incroyable dignité" des familles

Hashem Abedi a refusé de participer à l'audience et d'affronter les familles des victimes. Il a également refusé d'être accompagné par un avocat. L'audience a duré deux jours, 48H amères pour les justiciables, en pleurs, qui n'ont pas pu confronter le jeune prévenu à leur souffrance. Le juge a tenu à saluer l'"incroyable dignité et courage" des familles.

À LIRE AUSSI : Deux ans après l’attentat, Ariana Grande sera en tête d’affiche du Manchester Pride Festival

Les jours qui ont suivi l'explosion, des éclats de bombes ont confirmé aux enquêteurs que l'attentat avec été organisé avec soin. Les deux frères auraient commandé le matériel nécessaire des mois plus tôt, et ont utilisé plusieurs téléphones, adresses et véhicules pour préparer l'attentat qui a décimé les fans d'Ariana Grande présents ce soir là. Au total, 22 personnes sont mortes (dont un enfant de 8 ans et plusieurs adolescents), 264 ont été blessées et quelque 670 personnes ont manifesté des troubles psychologiques. Cette attaque a été qualifiée de plus meurtrière jamais commise sur le sol britannique, souligne The Guardian. Elle avait été revendiquée par l'État Islamique.

À LIRE AUSSI : Au Royaume-Uni, perpétuité pour un étudiant qui violait des jeunes hommes en série

"La fin d'un chapitre"

Dans un communiqué diffusé après l'énoncé de la peine, Boris Johnson, le Premier ministre a qualifié l'explosion "d'acte terrifiant et lâche qui visait des enfants et des familles". Il a promis que les victimes ne seraient "jamais oubliées, tout comme l'esprit de la population de Manchester qui s'est réunie pour envoyer un message clair au monde entier que les terroristes ne vaincront jamais". "Cette décision est la fin d'un chapitre de nos vies et nous réaffirme que la justice britannique est forte, équitable et punit ceux qui violent la loi. Il a profondément affecté nos vies et même si nous ne pourrons jamais remonter le temps avec ceux que nous avons perdus, nous pouvons maintenant mettre ce procès derrière nous et essayer d'aller de l'avant", a déclaré Figen Murray, la mère de Martyn Hett, un jeune gay tué dans l'explosion

 

Crédit photo : Capture d'écran BBC


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail