Adobe lance sa collection Photoshop inspirée de Keith Haring

Adobe a crée des outils inspiré du boss du street-art Keith Haring sur ses célèbres logiciels de création. Et propose aux utilisateurs de s’en inspirer pour créer des oeuvres positives et engagées. Avec des cadeaux à la clef...

Ses oeuvres ont fait le tour du monde. L’artiste Keith Haring est devenu célèbre dans le monde entier grâce à ses personnages graphiques et colorés, s’affichaient sur les murs de New York dans les années 1980 et 1990. A travers ses oeuvres, il s'est engagé contre le racisme, l'homophobie, et a été l'un des artistes qui a le plus donné de la voix - et du crayon - pendant l'épidémie de sida. C'est de ces oeuvres politiques et positives, qui voulaient rendre l'art accessible à tous et à toutes, qu'Adobe propose aujourd'hui de s'inspirer. 

Outils emblématiques

Sur ses deux célèbres logiciels, Adobe a recréé des pinceaux et effets inspirés du style de l’artiste : feutres, marqueurs, peinture dégoulinante, aérosol, encre sumi ou encore craie… Des éléments iconiques de l’artiste new-yorkais, désormais accessibles sur Photoshop et Fresco pour les utilisateurs et utilisatrices d’Adobe Creative Cloud. “Avec les pinceaux numériques d’Adobe, notre ambition était de numériser les outils analogiques que Keith Haring utilisait et de les mettre entre les mains des créatifs pou raconter leurs histoires. Le message de Keith Haring d’alors résonne avec notre présent collectif” affirme David Stark, administrateur de la Keith Haring Foundation et Président d’Artestart.

En parallèle, Adobe lance un jeu concours pour les utilisateurs de cette nouvelle collection de pinceaux. Un jeu concours où les participants sont invités à utiliser ces nouveaux outils numériques pour dessiner une cause qui leur tient à coeur. En partageant évidemment leurs oeuvres sur les réseaux sociaux avec le hashtag  #adobexkeithharing et #contest.

Keith Haring, vu par Jean-Rémi

Têtu a donc demandé à un artiste gay, Jean-Rémi, de s’inspirer du travail de Keith Haring et de tester les nouvelles fonctionnalités d'Adobe. Depuis plus de deux ans, sur son Instagram, l’artiste publie divers dessins et illustrations, aux couleurs flashy et au ton engagé. À travers des nus ou des portraits, Jean-Rémi s’attache à montrer la diversité des corps et des expressions. Pour son dessin, il a choisi de mettre à l’honneur le mouvement Black Trans Lives Matters.

Crédit photo : Jean Rémi

Avec le mouvement Black Lives Matters, s’est également créé le mouvement Black Trans Lives Matters. Comme réaction aux nombreux meurtres de personnes trans noires, particulièrement visées par les violence policières. Et les enquêtes de police, évidemment, n'aboutissent à rien” explique l’artiste. “Je ne comprends même pas que Black Lives Matters ne soit pas une évidence : quand t’es blanc, de base, tu as des privilèges qui sont fermés à d’autres personnes comme l’accès à l’emploi ou au logement se désole Jean-Rémi.

A LIRE AUSSI : Comment le mouvement Black Lives Matter ranime la flamme du voguing parisien

Pour son dessin, Jean-Rémi s’est inspiré du travail très engagé de Keith Haring, tout en le conjuguant à l’actualité. “Je pense qu’aujourd’hui c’est important de ne pas lâcher, ça a été très à la mode de mettre un carré noir sur ses réseaux sociaux et le #BLM, mais il ne faut pas s'arrêter là. C’est important de continuer à donner de la visibilité à ce mouvement” insiste-t-il. Autour d’une femme noire au poing levé, dont il a été inspiré par une photo d’Assa Traoré - qui demande justice pour son frère, Adama Traore, mort après avoir été interpellé par la police.  L’ajout du drapeau trans flotte fièrement, “façon Sailor Moon”.  

“L’art est censé élever l’âme, lancer un défi à l’imagination et encourager les gens à aller plus loin”

 L'art pour tous et toutes

Pour ce projet, Adobe a travaillé en partenariat avec la fondation Keith Haring, qui préserve l’héritage de l’artiste et vient en aide aux enfants, ainsi qu'aux organisations de lutte contre le sida. “L’art est censé élever l’âme, lancer un défi à l’imagination et encourager les gens à aller plus loin” disait Keith Haring. Créé alors qu'il se savait atteint du sida, la fondation a également pour but de perpétuer sa vision de l’art : accessible à tous et toutes.

L’art comme changement positif sur le monde : tel est l’objectif annoncé par Adobe dans sa numérisation d’outils de célèbres artistes. “Plus que jamais, nous souhaitons lever les obstacles et repousser les limites de la créativité, en utilisant l’art comme source d’inspiration et moteur d’un changement positif, comme le faisait Keith Haring”, a déclaré Simon Morris, Senior Director of Marketing chez Adobe dans un communiqué de presse. “Nous ne pouvons que constater à quel point son art est pertinent aujourd’hui, et à quel point l’art et les artistes contribuent à inspirer et à dessiner notre monde” ajoute David Stark.

 

Jeu concours

Pour participer au jeu concours, utilisez les pinceaux de la nouvelle collection inspirée de Keith Haring et dessinez pour une cause qui vous tient à coeur. Partagez votre oeuvre sur Instagram, Facebook ou Twitter avec le hashtag  #adobexkeithharing et #contest avant le 29 septembre.

A l’issue du concours, huit gagnants recevront chacun l’équivalent de 5.000 dollars et un abonnement d'un an à Adobe Creative Cloud. Enfin, les créations gagnantes se verront relayées lors de Adobe MAX, sur ses réseaux sociaux (notamment les pages Behance Ps & Fresco), et sur Adobe.com.

Pour participer et avoir plus d'informations, c'est par ici


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail