Pourquoi Marina Foïs est devenue une icône queer

Alors que vendredi 12 mars, Marina Foïs présentera la 46e cérémonie des César, soirée annuelle du cinéma français, on s'est demandé pourquoi la comédienne, pourtant hétéro, était devenue une icône queer. Jusqu'à être sacrée "reine du Gouinistan".

Nous sommes en février 2020, lors de la cérémonie états-unienne des Spirit Awards consacrée au cinéma indépendant. Alors que la maîtresse de cérémonie Aubrey Plaza évoque la représentation des personnes LGBT sur grand écran, elle annonce la venue de la chorale gay de Los Angeles. La mission de ce groupe d’hommes ? Célébrer tous ces moments cinématographiques de l’année écoulée qui, de prime abord, ne semblaient pas gays mais qui, en réalité, l’étaient – le look d’Idina Menzel dans Uncut Gems, Jennifer Lopez faisant de la pole dance dans Queens, le titre du film DianeEt également presque toutes les scènes de l'actrice Laura Dern dans Marriage Story 

Car Laura Dern, bien qu’hétéro, est une icône gay aux États-Unis comme l’expliquait le comédien, producteur et auteur de la chanson Jordan Firstman le lendemain du show. Un moment de télévision très fort (grâce notamment à la réaction enjouée de la principale intéressée) qui pourrait (devrait même) être dupliqué en France lors de la prochaine cérémonie des César, avec Marina Foïs en Laura Dern hexagonale. ...


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail