facebook

« Thérapies de conversion » : pourquoi le gouvernement a agi en catimini

circulaire thérapies de conversion

Une circulaire rappelant que le droit interdit les thérapies dites "de conversion" a été publiée bien discrètement par le gouvernement… Et pour cause : elle est loin de faire l'unanimité.

"Je me rends compte que j’ai omis de vous transmettre cette circulaire qui a été publiée au bulletin officiel du ministère", indique à TÊTU le ministère de la Justice, jeudi 10 juin. Ce mail fait réponse à une demande datant du 11 mai. Ce jour-là, Élisabeth Moreno avait annoncé une circulaire destinée à rappeler que les thérapies dites "de conversion" (des homosexuels) sont déjà "strictement interdites dans notre pays", alors qu'une proposition de loi est dans les bacs du Parlement....


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail