facebook

Ukraine : le chanteur Mélovin fait son coming out sur scène lors d’un concert historique

Ex-participant à l'Eurovision en 2018, l'artiste Mélovin vient de marquer l'histoire ukrainienne. En embrassant un autre homme lors d'une performance musicale, il accomplit le tout premier coming out à avoir lieu sur scène dans son pays d'origine.

C'est une première historique pour l'Ukraine. Lors d'un récent concert médiatisé, le chanteur Mélovin – notamment connu pour avoir participé au concours de l'Eurovision en 2018 – a profité de l'occasion pour faire son coming out. Au terme de l'interprétation d'un morceau, il s'est approché d'une de ses danseuses sur scène pour l'embrasser sauvagement. Alors que la foule l'acclame, il se dirige vers un danseur pour venir également le galocher devant un public déchaîné. Un instant très provoc' qu'il avait bien anticipé.

Un bisou osé

En effet, ces baisers consécutifs ont été suivi d'un geste symbolique : Mélovin s'est emparé d'un drapeau LGBTQI+ avant de le brandir fièrement sur scène. Sur Instagram, l'artiste de 24 ans est revenu sur cet acte majeur, expliquant que "la couleur, la religion ou le genre" d'une personne n'avait pas d'importance à ses yeux et qu'il "faut aimer une personne, un corps, une âme". Il a également tenu à donner du courage aux individus queers de son pays : "Nous sommes des personnes fortes. Nous n'avons pas peur d'aller de l'avant, de sentir le rythme du temps et de nous mettre au niveau des autres pays démocratiques".

Alors que le concert était retransmis sur M1, la chaîne de télévision ukrainienne n'a pas diffusé le baiser à son antenne. Dans un communiqué, elle a avancé que ce passage n'était pas prévu et qu'il était de leur devoir de couper "selon les principes de diffusion traditionnels". La chaîne s'est par la suite prononcée en faveur du coming out de Mélovin : "Nous espérons que ce sera le début d'un nouvelle étape de sécurité, de dialogue et de protection des droits et des opportunités de la communauté LGBT+ en Ukraine."

Un contexte mitigé

Pour la piqûre de rappel, la situation est délicate pour les personnes LGBTQI+ en Ukraine. Là-bas, les relations homosexuelles ne sont pas pénalisées et les personnes trans peuvent transitionner et changer de genre à l'état civil. En revanche, le mariage pour les couples de même genre n'est pas reconnu par la loi et l'adoption pour les couples gays et lesbiens n'est pas autorisée. Il n'y a plus qu'à espérer que les coming out médiatiques comme celui de Mélovin se multiplient afin de faire avancer les droits LGBTQI+.

LIRE AUSSI >> En Ukraine, un drapeau LGBT+ accroché sur la Statue de la Mère-Patrie… avec un drone

LIRE AUSSI >> Le baiser gay du groupe Maneskin face à l’homophobie du gouvernement polonais

Crédit photos : M1 Music / Mélovin via Instagram


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail