Abo

témoignageAvoir eu 20 ans dans les années 1990 : poids du sida, drague au tel, Pacs et Queen

Par Tom Umbdenstock le 31/01/2022
histoire gay,récit gay,histoire,gay,sida,pacs,queen,tetu magazine,avoir 20 ans,jeunesse gay,témoignage,série gay

[Récit 4/5] Grandir dans une décennie où l’homosexualité se découvre dans l’ombre du sida. Puis vivre au grand jour avec le cinéma, l’Europride, les associations et enfin le Pacs… Julien nous raconte sa vingtaine dans les années 1990.

Je n'ai pas eu beaucoup d’images positives de l’homosexualité dans ces années-là". Après la dépénalisation de 1982, on pourrait croire que les années 1990 avaient pour les jeunes homos un goût inédit de liberté. Julien se souvient pourtant d'une jeunesse timide, dans le brouillard, et d'une découverte de sa sexualité dans un contexte "mortifère", en particulier parce que “très marqué par les années sida”. Fin 1991, l'épidémie emporte Freddy Mercury, l'emblématique chanteur de Queen. Un décès qui le marque “parce que c’est une énorme star ; il y a un côté spectaculaire, montrant que ça peut toucher tout le monde… Il a mis un visage très connu sur la maladie.

À lire aussi : Avoir eu 20 ans dans les années 1980 : naissance du Marais, saunas, sida…

Une épidémie qui aura façonné son rapport à l'homosexualité, et teinté les plus belles années de Julien, né en 1973 : “Je lis Hervé Guibert à 17 ou 18 ans, en particulier les récits de sa maladie.” Il cite À l'ami qui ne m’a pas sauvé la vie et Le protocole compassionnel, deux oeuvres majeures de l'écrivain mort le 27 décembre 1992. Julien a alors 19 ans. Mais il retiendra aussi de l’auteur qu’il “Iaissait entrevoir aussi une vie amoureuse possible en tant que gay, que la vie gay ne se réduisait pas à aller dans des lieux glauques à 3h du matin.”...