féminismeTransidentité : Emma Watson lance une pique à J. K. Rowling aux BAFTA 2022

Par Florian Ques le 14/03/2022
BAFTA 2022 : Emma Watson lance une pique à J. K. Rowling et sa transphobie

Au cours de la cérémonie des BAFTA 2022, équivalent britannique des Oscars/César, l'actrice qui a incarné Hermione dans la saga Harry Potter au cinéma s'est fendue d'une punchline en forme de tacle féministe à son autrice, J. K. Rowling, désormais aussi connue pour son obsession à cibler les femmes trans…

Une petite phrase bien amenée de la part d'Emma Watson. Ce dimanche 13 mars, la BBC diffusait la 75e édition des British Academy Film Awards (BAFTA), cérémonie annuelle du cinéma britannique, présentée en 2022 par la comédienne et humoriste australienne Rebel Wilson. Si l'animation de cette dernière semble avoir séduit l'assistance, c'est l'intervention de l'héroïne au cinéma de la saga Harry Potter, en forme de tacle à l'autrice de la saga J. K. Rowling, que beaucoup d'internautes ont relevée et saluée.

À lire aussi : Aux transphobes qui s'acharnent : oui, l'autodétermination est un épanouissement !

Emma Watson féministe inclusive

Au fil de la cérémonie vient le moment de décerner le prix du Meilleur film britannique de l'année. "Celle qui va présenter le prochain Award s'appelle Emma Watson. Elle se qualifie de féministe mais on sait tous que c'est une sorcière", lance Rebel Wilson, en référence à son rôle d'Hermione dans l'univers Harry Potter. Une fois arrivée sur scène devant le micro, Emma Watson apporte un légère précision : "Je suis ici pour toutes les sorcières", en insistant sur le mot "toutes" avec un air entendu… Une référence que la twittosphère a aussitôt décryptée : c'était une pique à la romancière.

Depuis quelques années, J. K. Rowling s'est en effet enfermée dans une vision transphobe du féminisme, multipliant sur les réseaux sociaux des positions contre l'inclusion des femmes trans. Le 7 mars encore, l'écrivaine britannique s'en est prise à un projet de loi écossais visant à faciliter la transition à l'état civil (Gender Recognition Reform Bill). Filant son obsession, elle avance sans plus d'argumentation que cette loi, qui garantirait par ailleurs une prise en charge des femmes trans dans les centres d'aide aux femmes victimes de violences, "fera du mal aux femmes les plus vulnérables de la société : celles qui cherchent de l’aide après des violences ou des viols commis par des hommes, ainsi que les femmes incarcérées".

À lire aussi : Qui sont les "TERF", ces féministes aux positions ouvertement transphobes ?

Au-delà du clin d'œil piquant d'Emma Watson à J. K. Rowling, la cérémonie 2022 des BAFTA a réservé d'autres surprises réjouissantes pour la communauté LGBTQI+. Le long-métrage The Power of the Dog – qui contient une intrigue gay – est reparti avec le prix du Meilleur film ainsi que celui de la Meilleure réalisation pour Jane Campion. De son côté, l'actrice queer Ariana DeBose s'est vu décerner l'Award de la Meilleure actrice secondaire pour sa performance dans West Side Story.

À lire aussi : Vivre trans en Côte d'Ivoire : "Je dois me cacher derrière une identité d'homme cis pour survivre"

Crédit photo : BBC One