« Rocketman » : Taron Egerton a joué dans le film « pour les scènes de sexe »

taron egerton rocketman

L’acteur qui incarne Elton John dans le biopic qui sortira le 29 mai est revenu dans une interview sur l’importance de ses scènes.

Taron Egerton est revenu sur les rumeurs de censure du biopic sur Elton John. Dans une interview à Out, l’acteur – qui incarne à l’écran le chanteur anobli par la reine d’Angleterre – a expliqué l’importance des scènes de sexe dans ce film.

« Les trucs que nous avons tournés sont assez explicites. C’est la raison pour laquelle j’ai joué dans ce film, explique-t-il. Ces scènes sont désespérément importantes […]. En tant qu’acteur hétérosexuel, ne pas pousser le jeu le plus loin possible pour en faire une célébration sans réserve du fait d’être gay serait une erreur. »

A LIRE AUSSI : « Rocketman » : le biopic sur Elton John va-t-il vraiment être censuré car « trop gay » ?

Les principes avant l’argent

L’acteur se dit « anxieux » que ces scènes survivent au montage. Les rumeurs de censure de la part de la Paramount, qui produit le film, semblent infondées. Mais le film pourrait être censuré pour pouvoir être montré dans certains pays. Cela a été récemment le cas pour « Bohemian Rhapsody » en Chine et en Malaisie.

A LIRE AUSSI : Avec « Bohemian Rhapsody », Queen vient de battre un record historique

Une éventualité dont Taron Egerton ne veut pas entendre parler. « Je me fous de savoir si le film marchera en Russie. Ça n’a pas d’importance. Ça ne veut pas en avoir, assène-t-il à nos confrères américains. Qu’est-ce que 25 millions de dollars en plus au box office ? Pourquoi faire cela ? Pour ne pas dormir la nuit parce que tu as tout édulcoré ? » Le genre de colère que l’on aimerait voir plus souvent de la part de nos allié.e.s.

A LIRE AUSSI : « Rocketman » : Taron Egerton se dit fier des scènes de sexe tournées avec Richard Madden

Crédit photo : capture Instagram.

Puisque vous êtes ici… Nous avons une petite faveur à vous demander.

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire TÊTU et nous en sommes très fier.e.s. Mais vous le savez sûrement, faire du bon journalisme, un journalisme LGBT différent, honnête, de qualité, et critique coûte de l’argent.Et contrairement à la majorité des médias, TÊTU n’appartient pas à un grand groupe de presse. TÊTU est un média indépendant. Si vous aimez ce que vous trouvez dans nos pages. Si vous pensez qu’un média LGBT+ doit exister en France. Si vous êtes exigeant et voulez découvrir des contenus plus ambitieux. Aidez-nous à faire un bon média.

Abonnez-vous à TÊTU à partir de 5,90€/mois. Merci !


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail