concertAprès la Pologne, Rammstein défend les droits LGBT en Russie

Par Marion Chatelin le 01/08/2019
Rammstein

Deux membres du groupe se sont embrassés lors d'un concert en Russie le 29 juillet dernier. Ils avaient déjà hissé un drapeau LGBT lors d'un concert en Pologne.

Le groupe de métal industriel a encore frappé. Cette fois, en Russie, au Luzhniki Stadium de Moscou, la capitale. Deux membres du groupe, les guitaristes Paul Landers et Richard Kruspe - tous les deux hétérosexuels - se sont embrassés. Ils ont choisi le morceau "Ausländer" ("étranger", ndlr), évoquant le colonialisme, avec ses riffs métalliques et ses nappes de synthétiseurs, pour s'échanger un baiser.

Le groupe de métal allemand a posté une photo de ce moment sur son compte Instagram. "Russie, nous t'aimons", ont-il écrit en commentaire.

https://www.instagram.com/p/B0jJQnBgy0K/

Un groupe engagé

Le groupe a décidé de profiter de sa tournée européenne pour interpeller le public sur le droits des LGBT+. Avant la Russie, c'est lors d'un concert en Pologne le 24 juillet dernier que les musiciens ont voulu se faire remarquer. Le batteur a traversé la foule sur un bateau pneumatique, en agitant un drapeau arc-en-ciel. Une façon de répondre aux récents événements et à la vague d'homophobie qui traverse ce pays conservateur.

À LIRE AUSSI : Comment les LGBT polonais s’organisent-ils contre les homophobes ?

Rammstein est connu pour ses prises de position en faveur des minorités. En 2009, le groupe chantait sur son sixième album studio "Liebe ist für alle da", comprendre "l'amour est pour tout le monde".

Le groupe est actuellement en tournée pour promouvoir son septième album studio "Rammstein". Il sera en France en 2020.

Crédit photo : Rammstein / Instagram.