cara delevingneCara Delevingne révèle avoir eu des pensées suicidaires en découvrant sa sexualité

Par Florian Ques le 18/03/2021
cara delevingne

Au micro du podcast de Gwyneth Paltrow, l'actrice et mannequin de 28 ans est revenue sur sa période de mal-être précédant son coming out. Elle évoque avoir longtemps refusé son identité queer et même songé à mettre fin à ses jours.

Pour les personnes LGBTQ+, il s'agit d'abord de s'accepter soi-même avant de se faire accepter par les autres. C'est ce que rappelle le témoignage de Cara Delevingne. Dans un nouvel épisode du podcast Goop signé Gwyneth Paltrow, l'actrice et modèle se confie sur les difficultés éprouvées durant sa jeunesse pour comprendre son identité dans un contexte peu favorable. "J'ai grandi dans une famille qui était plutôt vieux jeu, explique-t-elle. Je ne connaissais personne qui était gay. Je ne savais même pas que ça existait et je pense même qu'en grandissant, je ne me rendais pas tout à fait compte que j'étais homophobe".

Rejet et pensées destructrices

Plus encore, la star avance avoir tellement réprimé son identité queer qu'elle ressentait du dégoût "à l'idée d'être avec une personne du même sexe". Selon elle, cette homophobie intériorisée l'a conduite à considérer de mettre fin à ses jours. "Je fais le lien entre cet aspect-là et la grosse dépression et les moments suicidaires de ma vie, détaille-t-elle. Parce que j'avais tellement honte d'être réellement ça. Mais en réalité, c'était la partie de moi que j'aime tellement et que j'accepte aujourd'hui".

À LIRE AUSSI : Artistes, politiques, athlètes… Les 41 coming out qui ont marqué l’année 2020

Au gré de son interview, Cara Delevingne souligne également comment sa carrière dans le mannequinat l'a frustrée au niveau de son expression de genre. "J'étais si malheureuse et je ne vivais pas selon ma vérité, surtout vis-à-vis du fait que je sois modèle, dit-elle. Il fallait forcément rentrer dans une case. Or je suis une personne androgyne. J'aime être une femme et m'apprêter et tout ça, mais j'aime aussi être un 'homme' débraillé". Par chance, tous ces doutes et frustrations se conjuguent désormais au passé.

Pansexualité

Aujourd'hui, la comédienne de 28 ans – récemment à l'affiche du film Life in a Year avec Jaden Smith – assume pleinement son orientation sexuelle. Après s'être un temps définie comme bisexuelle, Cara Delevingne a finalement clarifié être pansexuelle en juin dernier. "Qu'importe comment une personne s'identifie, que ce soit 'il', 'elle' ou 'iel', je tombe amoureuse de la personne et c'est tout", assurait-elle dans une interview pour Variety.

Crédit photo : Cara Delevingne via Instagram