facebook

L’assistante familiale d’Avril, l’adolescente trans qui s’est suicidée à Lille, empêchée d’assister à l’enterrement

Pendant 16 ans, Marie-Céline a été l'assistante familiale d'Avril, la jeune adolescente trans qui s'est suicidée à Lille en décembre dernier. Mais la famille biologique l'a empêchée d'accéder à la morgue, au cimetière et aux vêtements d'Avril.

"Elle était une très jolie fille", lâche dans un sanglot celle qu'Avril* appelait Mamou. À 69 ans, Marie-Céline Pottier a vécu le pire. En décembre dernier, Avril, qu'elle considère comme sa propre fille s'est donnée la mort, à Lille. Pire encore, Marie-Céline, elle, n'a jamais pu entamer son travail de deuil. Pour cause, cette assistante familiale qui a élevé Avril pendant 16 ans, n'a pas pu lui dire au revoir. On lui a refusé l'accès à la morgue.

Pas d'autorité parentale

Le 16 décembre dernier, le monde s'écroule sous les pieds de Marie-Céline. Elle reçoit un appel de l'Aide sociale à l'enfance pour lui apprendre qu'Avril s'est donnée la mort dans la chambre de son foyer. Deux jours plutôt pourtant, l'assistante familiale avait l'adolescente transgenre de 17 ans au téléphone. Avril lui parlait de sa transition en cours, de sa vie au foyer - où elle était arrivée il y a quelques mois. "Elle me disait qu'elle avait hâte de me voir à Noël et je lui ai promis de lui offrir de l'argent pour qu'elle puisse s'acheter de nouveaux vêtements féminins", raconte Marie-Céline à TÊTU. Quelques semaines avant son décès, le lycée d'Avril l'avait autorisée à venir en jupe, après l'en avoir d'abord dissuadée....


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail