Abo

interviewBertrand Mandico à Cannes : "J’aime pousser les situations à leur paroxysme" 

Par Franck Finance-Madureira le 26/05/2023
Bertrand Mandico présente son film "Conann" au Festival de Cannes

Pour la 76e édition du Festival de Cannes, têtu· est allé faire le guet sur la Croisette afin de repérer les sorties cinéma queers à venir. Aujourd'hui, rencontre avec Bertrand Mandico, venu présenter Conann à la Quinzaine des cinéastes. Un film graphique et puissant qui, en suivant les réincarnations de son personnage de guerrière non-binaire, aborde les différents aspects de ce qu’est la barbarie aujourd’hui.

Il y a dans Conann quelque chose de l’ordre de la jouissance du cinéma, d’une foi éperdue dans la création d’images et d’univers…

Oui, si je ne prends pas de plaisir moi-même, je ne peux pas en donner. L’idée est de dérouter, de partir ailleurs. L’heroïc fantasy est le socle à partir duquel je crée des excroissances et vais explorer tous les possibles de la barbarie. Je convoque les potentialités du cinéma tout en allant dans des recoins que je n’ai pas encore explorés et qui m’excitent assez, et où, moi-même, j’essaie de me surprendre. ...