Dix séries queer qui vont crever l’écran en 2019 !

séries avan jogia now apocalypse

Côté série, l’année 2019 s’annonce terriblement queer ! TÊTU a repéré les dix séries mettant en avant des personnages LGBT ! De Ratchet, la nouvelle série de Ryan Murphy, à Now Apocalypse, celle du réalisateur Gregg Araki, en passant par la nouvelle adaptation des « Chroniques de San Francisco » pour Netflix, il y en a pour tous les goûts !

Que vous soyez plutôt science fiction, comédie ou thriller, l’année 2019 devrait compter au moins une série LGBT pour vous. Revue des troupes qui s’engagent sur vos écrans cette année, de la fiction avec une icône au casting, à celle où tout le monde est queer, assistant de la doublure lumière du second rôle compris !

1. Le nid de coucou de « Ratched »

Ryan Murphy (« Glee », « American Horror Story ») s’inspire de « Vol au-dessus d’un nid de coucou » pour sa nouvelle série « Ratched ». Elle précèdera le récit du roman et du film pour suivre le personnage Mildred Ratched, avant qu’elle devienne la terrible infirmière de l’hôpital psychiatrique. Au casting, de nombreux acteurs et actrices LGBT parmi lesquels le très sexy Charlie Carver (« Teen Wolf »), Cynthia Nixon (« Sex and The City ») et Sarah Paulson (« American Horror Story », « Bird Box »). Mais également Sharon Stone.

« Ratched » sera diffusée sur Netflix courant 2019.

séries Charlie Carver Sarah Paulson Ratched
Crédit photo : captures « Teen Wolf » et « American Horror Story : Asylum »

2. La science-fiction rose bonbon de « Now Apocalypse »

Gregg Araki, le génial réalisateur de « Kaboom », « Mysterious Skin » et « The Doom Generation » revient en grande forme ! Après avoir mis en scène en scène des épisodes de 13 Reasons Why ou de Riverdale, l’Américain revient avec « Now Apocalypse ». Cette série réunit les trois thèmes préférés du réalisateur : le sexe, des mecs gays, de la science-fiction façon série Z.

Sélectionnée à SunDance, la série promet des scènes de sexe aussi torrides que barrées entre Avan Jogia (« The Oucasts ») et Tyler Posey (« Teen Wolf »). A noter également, la présence de Beau Mirchoff (« Desperate Housewives »).

« Now Apocalypse » sera diffusée sur la chaîne américaine Starz à partir du 10 mars.

3. « Good Trouble », un spin-off qui reste LGBT

Les fans de « The Fosters » n’auront pas pleuré longtemps la fin de leur série préférée sur une famille lesboparentale de Californie. Arrivée à son terme en 2018, elle renaît déjà dans « Good Trouble ». Un spin-off qui suit les deux soeurs Mariana et Callie dans leur entrée dans la vie professionnelle. Elles rencontrent notamment le très beau Gael. Un personnage bisexuel qui a permis à Tommy Martinez, l’acteur qui l’incarne, de parler pour la première fois de sa vie de sa relation avec un garçon.

« Good Trouble » est diffusée sur la chaîne américaine Freeform depuis le 8 janvier.

 

4. La justice nocturne de « Batwoman »

Très attendu par les fans de DC Comics, la série « Batwoman » verra l’actrice genderfluid Ruby Rose incarner la super-héroïne ouvertement lesbienne. La chaîne américaine a commandé un épisode pilote de la fiction écrite par Caroline Dries (Vampire Diaries). L’actrice principale avait annoncé en décembre 2018 que son rôle constitution « une victoire » pour la communauté LGBT+.

« Batwoman » devrait être diffusée sur CW fin 2019.

Crédit photo : CW via Instagram

5. Les plaisirs secrets de « People Like Us »

La web-série « People Like Us » revient pour une deuxième saison. Elle suit la vie sentimentale et sexuelle de Joel, Ridzwan, Rai, and Isaac quatre hommes gays vivant à Singapour. La série raconte ce que signifie être gay lorsqu’on vit dans une ville-Etat où l’homosexualité est illégale.

« People Like Us » est diffusée en ce moment sur la chaîne YouTube de gayhealth.sg.

 

6. Les historiques « Chroniques de San Francisco » (« Tales of San Francisco »)

Très attendue, la nouvelle version sérielle des « Chroniques de San Francisco » comptera une unique saison de 10 épisodes. Il s’agit d’une nouvelle adaptation des mythiques de la saga. Cet ensemble de romans écrits entre 1978 et 2014 par Armistead Taupin conte la vie quotidienne de la communauté LGBT de la ville. Les textes avaient d’abord été feuilletonnés dans le journal San Francisco Chronicle. 

Cette version se passera dans les années 2010. Elle est signée de productrice ouvertement lesbienne Lauren Morelli (« Orange Is The New Black ») du producteur ouvertement gay Alan Poul (« Six Feet Under »). Le duo s’est entouré d’une équipe de scénaristes entièrement queer.

« Chroniques de San Francisco » sera diffusée sur Netflix courant 2019.

Une équipe très queer pour l’adaptation des mythiques « Chroniques de San Francisco » sur Netflix

7. La désormais queer « Atypical »

« Atypical » suit la vie de Sam, un adolescent autiste à haut potentiel intellectuel. Il est incarné par Keir Gilchrist. L’acteur jouait le fils gay dans la série largement sous-estimée « United States of Tara ». Surtout, la saison 2 nous a laissé [ATTENTION SPOILERS] sur l’idylle naissante de Caisey (la grande soeur de Sam) et de son amie Izzie, qui couvraient en même temps qu’elles aimaient (aussi) les filles. Netflix a confirmé une troisième saison. L’histoire entre Caisey et Izzie devrait faire partie des principaux arcs narratifs.

« Atypical » devrait être diffusée sur Netflix fin 2019.

casey izzie atypical
Crédit photo : Netflix

 

8. La pédagogique « Sex Education »

A part être sur le point de souffrir du syndrome « tout-le-monde-en-parle-donc-je-vais-pas-regarder », peu de choses peuvent arrêter la déferlante « Sex Education ». Drôle, trash et malaisante, cette série raconte la vie d’adolescents british et de leur vie sexuelle maladroitement naissante. Ils bénéficient de l’aide inespérée d’Otis, fils d’une sexologue (jouée par Gillian Anderson, démente) qui doit faire face avec ses propres problèmes sexuels. Une série qui parle avec finesse des intimités lesbiennes et gaies. Et dont le personnage gay d’Eric vous fera fondre. En espérant que le personnage d’Anwar, gay ultra-bitchty, prenne davantage de place en saison 2.

« Sex Education » est diffusée sur Netflix depuis le 11 janvier.

Tuto fellation, ciseaux et bienfaits de la masturbation : toutes les bonnes raisons de voir « Sex Education »

 

9. Les têtes blanches rebelles de « Grace and Frankie »

« Grace and Frankie » revient pour une cinquième saison ! Cette sérié déjantée débute avec le coming-out de Sol et Robert deux associés de longue date qui vivait leur amour dans le plus grand secret. Leurs femmes, que tout opposent, vont devoir vivre ensemble, séparées de leurs maris respectifs. La saison 5 accueillera notamment le nouveau personnage de Benjamin, incarné par la star des drag-queens RuPaul.

« Grace and Frankie » est diffusée sur Netflix depuis le 18 janvier.

La rencontre explosive de Jane Fonda et RuPaul dans la saison 5 de « Grace and Frankie »

10. La boucle sans fin de « Poupée Russe » (« Russian Doll »)

Elle est hétéro, mais restera à jamais une icône lesbienne. Natashaa Lyonne revient dans le rôle principal d’une nouvelle série Netflix : « Poupée Russe ». L’actrice de « But I’m a Cheerleader » et d' »Orange Is The New Black » y joue une femme coincée dans une boucle temporelle où chacune de ses morts la ramène au même début de soirée. Un schéma narratif vu et revu que la série semble -miracle- parvenir à rafraîchir.

« Poupée Russe » sera diffusée sur Netflix à partir du 1er février.

Crédit photo : Starz


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail