« EastSiders » : Netflix corrige une traduction française problématique sur le VIH

La saison 4 d’EastSiders est sortie ce week-end. Dans un épisode, la version française d’un dialogue a fait réagir des internautes. Netflix a rapidement rectifié.

La série EastSiders, qui raconte depuis 2012 les déboires de Cal et Thom, un couple homosexuel de Los Angeles en crise (perpétuelle), et de leurs amis, a fait son grand retour dimanche 1er novembre pour une quatrième et ultime saison sur Netflix. Les fans ont pu retrouver, près de deux ans après la saison 3, le jeune couple ainsi que Douglas la drag queen ou son fiancé Quincy. Mais une faute de traduction est venue gâcher le plaisir de certains.

« Traduction sérophobe »

Dans l’épisode 3 de cette saison 4, Thom, écrivain incarné par Van Hansis, est au lit avec Clifford, son futur éditeur qu’il vient de rencontrer. Thom fait lire un texte à Clifford, tous les deux discutent de pratiques sexuelles et d’infections sexuellement transmissibles, et le jeune éditeur lui demande : « Tu es sous PrEP ? » Dans la version américaine, Thom répond : « Tested three times a month » (« Dépisté trois fois par mois« ). Sauf que, dans un premier temps, Netflix France avait traduit cette réponse par : « Je suis clean« .

À LIRE AUSSI : Pour contrer la sérophobie, ils racontent leur vie avec le VIH

Sur Twitter, plusieurs utilisateurs ont réagi à cette mauvaise traduction. « Les mots ont un sens (et peuvent blesser)« , a tweeté Sébastien Tüller, responsables des questions LGBT+ chez Amnesty France. L’association AIDES a parlé, de son côté, de « traduction sérophobe« .  Mentionné par Sébastien Tüller, Kit Williamson, créateur d’EastSiders qui incarne aussi Cal dans la série, a réagi en indiquant qu’il ne connaissait personne chez Netflix France mais que cette traduction l’agaçait : « Ça m’énerve particulièrement parce que je travaille avec le centre LGBT pour intégrer de la communication sur la PrEP et le statut indétectable/non transmissible. Déstigmatiser le statut VIH est réellement important pour moi. »

https://twitter.com/SebastienTULLER/status/1201607410709864448

Entre-temps, Netflix France a rectifié sa faute de traduction. Si on ne peut pas faire de capture d’écran sur la plateforme, TÊTU a vu de ses yeux que la phrase a été remplacée par : « Testé 3 fois par mois » – ce qui paraît beaucoup, au passage, mais Thom est un jeune homme angoissé. Une réactivité salutaire.

À LIRE AUSSI : La réponse de Netflix France à un homophobe devient virale

 

Crédit photo : EastSiders / Netflix France


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail