instagramMichele Morrone torse nu met le feu à Instagram

Par tetu le 29/09/2020
michele morrone

Fidèle à lui-même, l'acteur de "365 Dni" (Massimo) n'a pas peur de poster des clichés de lui sans surplus de vêtements sur les réseaux sociaux. Et l'une de ses récents photos a fait monter la température sur Insta.

Pour Michele Morrone, les fringues sont optionnelles sur Instagram – et on ne va pas s'en plaindre. Il y a tout juste quelques jours, la star italienne a gâté ses followers avec un triptyque pour le moins attrayant. Trois photos justement éclairées, où l'on aperçoit l'acteur froncer les sourcils et contracter ses abdos béton tout en regardant son propre reflet dans le miroir. Musculature sculptée, pilosité entretenue et visage d'apollon torturé… pas de place au doute, le beau brun ténébreux sait comment happer ses abonnés et mettre la Toile en ébullition.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Walking in a tornado. . @carolinedarcourt_photography

Une publication partagée par Michele Morrone (@iammichelemorroneofficial) le

"365 Dni" et la torture

Mais Michele Morrone n'est pas qu'un corps à zieuter, bien qu'il n'ait pas peur de miser là-dessus pour faire parler de lui. Le comédien natif de Bilonto, au sud-est de l'Italie, s'est lancé dans la musique durant l'été. Paru le 31 juillet dernier, son tout premier album Dark Room permet à la star de s'imposer dans ce nouveau domaine artistique. Grâce à une dizaine de chansons, il oscille entre la pop et le rock. Jusqu'ici, son dernier clip "Hard For Me" cumule 19 millions de vues sur YouTube, signalant un début prometteur pour lui dans ce nouveau secteur.

LIRE AUSSI >> « Michele Morrone gay ? » La rumeur qui va bien pour faire oublier la torture de « 365 jours »

Pour celles et ceux qui ignorent complètement d'où vient Michele Morrone, l'acteur s'est fait connaître du grand public grâce à 365 dni. Il s'agit d'un film érotique polonais, ajouté au catalogue de Netflix au printemps dernier. Le long-métrage, dépeignant une relation sadomasochiste entre un mafieux (Morrone, donc, qui joue Massimo) et une jeune femme qu'il a kidnappée, est accusé de contribuer grandement à la culture du viol (et même ici de la torture). Malgré les plaintes concernant l'existence de ce film, un deuxième volet est en préparation.

>> Les derniers articles de la rubrique

Crédit photo : Michele Morrone via Instagram