Le projet de série « Harry Potter » divise les fans LGBT+ de la saga

Depuis peu, des rumeurs vont bon train quant à un spin-off en série de la franchise Harry Potter. Là où certains fans s'enthousiasment, d'autres redoutent que ce projet ne donne encore plus de visibilité à la transphobie de J. K. Rowling.

Se pourrait-il que Poudlard débarque prochainement sur le petit écran ? Comme le laisse entendre The Hollywood Reporter, HBO Max serait en train de plancher activement sur une série dérivée de l'univers fantastique de Harry Potter. L'information serait démentie par la plateforme de streaming concernée, mais certaines sources anonymes auraient confirmé au média américain que plusieurs idées étaient en train d'être pitchées par différents scénaristes. Affaire à suivre, donc.

En tout cas, sur le plan financier, propulser une série Harry Potter en streaming apparaît comme une décision logique. Après tout, l'univers fictif de Harry, Ron et Hermione demeure l'un des plus populaires à travers le monde. Composée de huit films au total, la franchise cinématographique de la saga a tout de même amassé près de 7 milliards de dollars à l'international. Cela dit, si l'intérêt économique d'un spin-off sur HBO Max semble évident, certain·e·s fans LGBTQ+ restent dubitatif·ve·s.

Une controverse qui fait réfléchir

Pour la piqûre de rappel, l'écrivaine et créatrice de tout l'univers Harry Potter, J.K. Rowling collectionne des propos transphobes sur les réseaux sociaux. Tout au long de l'année passée, dans diverses publications, l'autrice a soutenu que les femmes trans n'étaient pas des femmes car elles n'avaient pas leurs règles. Elle a également fait un amalgame entre la prise d'hormones et les thérapies de conversion.

Le plus calamiteux dans l'histoire reste tout de même le fait qu'un écrit transphobe publié sur son blog personnel a été loué par la BBC, au point d'être distingué comme étant "un des meilleurs écrits" de 2020. En voyant que le média britannique encense autant la romancière pour sa rhétorique anti-trans, il n'est donc pas étonnant de voir un mastodonte du divertissement comme HBO Max vouloir investir dans une série Harry Potter, qu'importe les polémiques autour de J. K. Rowling et l'impact qu'elles peuvent avoir sur une communauté fragilisée. Sur les réseaux sociaux, les fans de l'univers sont indéniablement tiraillé·e·s.

À LIRE AUSSI – Selon la BBC, l’essai transphobe de J. K. Rowling est « un des meilleurs écrits » de 2020

"J. K. Rowling profitera de n'importe quel média associé à Harry Potter, fait remarquer une internaute sur Twitter. Si vous dépensez de l'argent en consommant ces médias, vous donnez de l'argent à J. K. Rowling. C'est tout". À une autre twittos de renchérir : "Je ne demande à personne de désavouer la communauté de fans Harry Potter. Plein de bonnes choses ont été faites par des personnes mauvaises. Mais s'il vous plaît, pensez sérieusement à ne pas regarder la série Harry Potter parce que ça revient à soutenir financièrement une personne opposée aux personnes trans. […] Si vous voulez la regarder, piratez-la".

Crédit photo : Warner Bros.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail