Abo

cinéma"Pauvres créatures" : Emma Stone en queer candide qui découvre Hétéroland

Par Florian Ques le 17/01/2024
pauvres créatures,emma stone,poor things,yorgos lanthimos,cinéma,cinéma lgbt,film pauvres creatures,pauvres creatures avis,pauvres creatures critique

Le film a déjà reçu 11 nominations aux Oscars 2024. Avec Pauvres créatures (Poor Things en VO), Yorgos Lanthimos (The Lobster, La Favorite) est de retour au cinéma avec une fable rétrofuturiste qui explore le statut queer à travers un personnage marginal délicieusement joué par Emma Stone. Et dans cet univers alternatif, les plus à plaindre sont finalement les hétérosexuels.

Comment comprendre la vie rangée et policée de la société hétéropatriarcale lorsqu'on est queer ? On s'y sent toujours "bizarre" (la traduction littérale de queer), désaxé, inadapté. Avec Pauvres créatures (Poor Things en version originale), tout juste récompensé aux Golden Globes comme meilleur film comique et qui sort en France ce mercredi 17 janvier, le réalisateur grec Yorgos Lanthimos (The Lobster) propose de renverser le point de vue : si vous n'aviez pas grandi et évolué dans le monde hétéropartiarcal que l'on connaît, comment recevriez-vous ses normes ? Dans le rôle principal, Emma Stone, dont le cinéaste grec raffole depuis leur collaboration pour La Favorite qui lui avait valu une nomination aux Oscars, prête son jeu d'ingénue spontanée (les Golden Globes 2024 l'ont sacrée meilleure actrice dans une comédie) à Bella Baxter, un personnage libre, queer dans tous les sens du terme, qui découvre les règles d'une société sclérosée. ...