Abo

témoignages"J’ai fait mon deuil d'enfant" : ces hommes gays qui ont renoncé à être papa

Par Youen Tanguy le 14/12/2023
parentalité,gay,homos,couple,gpa,papa,papa gay,gay papa

[Article à lire dans le dossier spécial GPA du têtu· de l'hiver, ou sur abonnement] Si tous les homos n’éprouvent pas de désir de parentalité, beaucoup y renoncent, soit à force de difficultés à y accéder, soit même très tôt, comme une fatalité de la condition gay.

Illustration : Sophie Della Corte pour têtu·

Je me suis réveillé vers 45 ans en me disant, un peu bêtement, que j’aurais aimé être père”, confie d’une voix douce Ludovic, Parisien de 52 ans, patron d’une agence d’événementiel. Beaucoup d’hommes gays partagent ce désir d’avoir un enfant. Qu’on rêve de jouer avec un petit être babillard, qu’on veuille l’aider à grandir et à affronter le monde, qu’on ait envie de transmettre son expérience, son savoir ou même son nom… Le souhait de faire famille est un sentiment humain qui traverse la communauté gay autant que la société. Mais les réalités de nos vécus font que nous sommes nombreux à abandonner, parfois très tôt, l’idée même de devenir un jour parent. Ludovic s’est résigné : “Jusqu’à la fin de mes jours, je serai « l’enfant de » et pas « le père de ».”...