Abo

politiqueAttal-Séjourné : un ex-couple au gouvernement, comme trois autres avant lui

Par Nicolas Scheffer le 12/01/2024
Le nouveau ministre Stéphane Séjourné est l'ex-compagnon de Gabriel Attal.

Le nouveau Premier ministre, Gabriel Attal, a nommé son ancien compagnon Stéphane Séjourné au gouvernement. Le couple a été pacsé. Une situation originale, mais pas inédite…

Quand ton ex devient ton boss. En nommant Stéphane Séjourné dans son gouvernement aux Affaires étrangères, le Premier ministre, Gabriel Attal, a certes choisi un responsable politique expert en questions internationales, et particulièrement européennes, mais aussi celui avec qui il a été en couple, et même pacsé. Ce qui n'est pas une première dans notre histoire politique récente.

À lire aussi : Gabriel Attal pond le gouvernement le plus LMPT depuis La Manif pour tous

MAM & POM

Le premier couple gouvernemental connu, c'est celui formé par Michèle Alliot-Marie et Patrick Ollier-Marie. Tous deux furent ministres de Nicolas Sarkozy, entre 2002 et 2011 pour "MAM" et de 2010 à 2012 pour "POM". Ils se sont donc croisés au Conseil des ministres durant un an.

Dans un article intitulé "Les mariés de Sarkozy", en 2010, le JDD explore la difficulté de mener en parallèle une carrière politique de haut niveau quand on est en couple, expliquant que "Michèle Alliot-Marie était prête à s’effacer pour son compagnon, Patrick Ollier". Quand elle est appelée au gouvernement en 2002, retrace le portrait, le couple se partage les terrains : "MAM au gouvernement, POM à l’Assemblée". Huit ans plus tard, les deux finissent néanmoins par se retrouver au gouvernement. Celle qui est alors ministre des Affaires étrangères confie alors son soulagement : "J'avais toujours eu le sentiment d'avoir compromis sa carrière, cela m'a longtemps gênée. Il a un vrai parcours politique, il est aimé, il aurait déjà dû être ministre mais, jusqu'à présent, personne n'avait voulu nous nommer tous les deux."

François Hollande et Ségolène Royal

Ce couple politique est certainement celui qui a fait couler le plus d'encre. Remarquée par Jacques Attali dès l'élection de François Mitterrand, Ségolène Royal entame un parcours à l'Élysée puis au gouvernement jusqu'à devenir en 1992 ministre de l'Environnement dans l'équipe de Pierre Bérégovoy. Mais ce n'est pas sous Mitterrand que les deux exercent ensemble au sein du pouvoir exécutif car François Hollande, lui, ne sera jamais ministre....