Drag-queens, club kids et beaux garçons… Découvrez les photographies de Jean Ranobrac

En quelques années, ce français est devenu le photographe quasi-incontournable pour les drag-queens et les club-kids de la capitale. Jean Ranobrac développe un univers coloré et lumineux où les créatures des nuits queers occupent une place centrale.

Photographe professionnel depuis quatre ans, il est notamment le photographe officiel du collectif Kindergarten, organisateur de la soirée du même nom. Il présente pour TÊTU un échantillon de son travail

Les photographies de Jean Ranobrac sont exposées au Yono, à Paris, du 14 juin au 31 juillet.

Crédit photo : Jean Ranobrac

Portraits

Jean Ranobrac travaille désormais presque exclusivement pour des commandes, qui vont du portrait d’artiste aux portraits pour les CV. Il réalise encore des séries photos personnelles, « avec des amis ou bien des modèles sur lesquels j’ai des coups de coeur« , nous explique-t-il.

 

Modèle : Maxime Lemoine

 

Série "Dryades"

Réalisée en décembre 2018, sa série Dryades mélange espace, nature et humain, en s’appuyant sur le travail de l’artiste Cpyrrhos.

 

Modèle : Hugo FMasque : Cpyrrhos

A LIRE AUSSI : « Pose » : la saison 2 annoncée par une magnifique série photo en noir et blanc

Série "Dryades"

« J’ai été séduit par les créations de Cpyrrhos », précise Jean Ranobrac.

 

Modèle et masque : Cpyrrhos

A LIRE AUSSI : Découvrez les premières images de l’adaptation de « Tales of the City »

Créatures des nuits queer

Le photographe, qui nous indique avec coquetterie « être né dans les années 1990« , s’est rapidement spécialisé dans les clichés de drag-queens et de club-kids. « Ma sensibilité propre aux créatures m’a rapproché de ces personnes. Elles ont beaucoup de créativité. C’est un véritable plaisir d’évoluer à leurs côtés depuis trois ans, de construire des projets ensemble et de les suivre dans leur recherche artistique. »

 

Modèle : Miss Jake

A LIRE AUSSI : Douze artistes de la nouvelle génération française queer à suivre absolument

Série "Versailles"

« ‘Versailles’ vient d’un projet de l’école des Gobelins. Nous avons eu la chance de pouvoir construire une histoire autours des costumes des Vertugadins »

 

Modèle : Cookie Kunty / Costumes : Les Vertugadins

 

Série "Versailles"

La série photo « Versailles » a été réalisée en mars 2018.

 

Modèles : Veida ShimmyCookie Kunty et The Arseniek / Costumes : Les Vertugadins

A LIRE AUSSI : « Projet Pieuvre » : la web-série gay sur Instagram à découvrir absolument !

 

"Monsieur drag-queens"

Dans son studio photo, Jean Ranobrac a accueilli 73 drag-queens et club-kids (dont certain.e.s reviennent très régulièrement). Soit une bonne partie de la scène parisienne.

 

Modèle : Ryan Burke / Stylisme : Romain Thevenin

A LIRE AUSSI : Jeytall, le Français qui réinvente la photo de nu masculin

Tiggy Thorn

La collaboration entre le photographe et le club-kid Tiggy Thorn est née il y a 3 ans. Le tandem est devenu trio avec l’arrivée du designer 3D Hasim Akbaba. Cet artiste numérique signe par exemple sur cette photo l’ensemble des fleurs roses.

 

Modèle : Tiggy Thorn / Designer 3D : Hasim Akbaba

A LIRE AUSSI : Découvrez les corps aquatiques et magnétiques de Lucas Murnaghan

 

Tiggy Thorn

Jean Ranobrac et Hasim Akbaba travaillent de concert avec Tiggy Thorn et le scandent dans la construction de son identité visuelle de club-kid.

 

Modèle : Tiggy Thorn / Designer 3D : Hasim Akbaba

A LIRE AUSSI : Sept illustrateurs à suivre sur Instagram pour célébrer la diversité des corps masculins

Série "Broderies"

Jean Ranobrac a réalisé la série « Broderies » au début de l’année 2018.

 

Modèle : Tiggy Thorn

A LIRE AUSSI : Six photographes de l’intime masculin à suivre sur Instagram

Série "Broderies"

Cette série est « née de ma fascination pour les fleurs et d’une envie de travailler ma relation aux nus« , nous précise le photographe.

 

Modèle : Clyde Simonez

A LIRE AUSSI : Six illustrateurs érotiques qui défient la censure sur Instagram !


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail