10 personnages LGBT+ qui mettent du rainbow dans les jeux vidéo

Longtemps absents de l'industrie du jeu vidéo, les personnages queer ont depuis peu débarqué dans le monde virtuel. On vous fait les présentations.

Il a toujours été courant de voir la communauté queer sous-représentée dans l'industrie de l'entertainment... Et plus particulièrement dans les jeux-vidéo. En trente ans d'existence, on pouvait compter sur les doigts d'une main les personnages ouvertement LGBT des mondes virtuels. Mais comme dans le cinéma et les séries télé, c'est en train de changer.

À LIRE AUSSI : « Life is Strange » : on a rencontré les créateurs du jeu vidéo inclusif

Au fil des années, les développeurs se sont un peu plus ouverts à la différence et des personnages queer ont pu faire leur apparition. Du jeu massivement multijoueur comme "Guild Wars 2" au jeu d'aventure comme "Fable II", ils sont désormais bien visibles. En voici une liste heureusement non exhaustive.

Crédit photo : TheLastofUsWiki/Riot Games/Blizzard Entertainment

Tracer - "Overwatch"

Le fameux titre de Blizzard est avant tout un FPS (First Person Shooter pour Tir à la Première Personne) multijoueur. Néanmoins, il possède d’un large univers dont les personnages ne se résument pas qu’à des compétences de combat. Ceux-ci ont chacun des histoires uniques. C’est le cas de Tracer, l’un des personnages phares de la série. Dans un comic publié en décembre 2016, la jeune anglaise cherche un cadeau de Noël pour sa copine. Dans l’une des planches, cette dernière l’embrasse une fois le cadeau ouvert. Tracer était donc bien lesbienne et cette bande-dessinée avait confirmé quelques rumeurs qui traînaient sur les forum. Elle devient alors le premier personnage LGBT+ d' »Overwatch« .

À LIRE AUSSI : Ce célèbre personnage de Pokemon GO est non-binaire

Blizzard Entertainment®

Kung-Jin - "Mortal Kombat X"

Kung-Jin est un personnage introduit dans « Mortal Kombat X« . D’abord voleur, le jeune homme est devenu un moine archer qui a intégré les Forces d’Unités Spéciales. Dans une série de plusieurs flashbacks on découvre que le combattant découvre un peu plus sa sexualité durant ses rencontres. Lorsque le fameux Raiden lui propose alors de rejoindre les moines archers, Kung-Jin répond alors qu’ils ne l’accepteraient pas. Son mentor lui précise alors : « Ils ne se soucient que de ce que tu as dans ton coeur, et non de qui ton coeur désire« . Il n’en fallu pas plus pour que les fans de la série de jeux de combat sanglante spéculent. Dominic Ciancialo, le directeur des cinématiques a alors répondu par l’affirmative. Oui, Kung-Jin est gay.

À VOIR AUSSI : VIDEO. Découvrez ma guilde #2 : c’est quoi un gaymer ?

Warner Bros. Interactive Entertainment

Birdo - "Super Mario"

Birdo fait sa première apparition dans « Super Mario Bros. 2 » en 1989. Dans le manuel du jeu, Birdo est décrit comme  » un garçon qui se prend pour une fille, et qui préfère qu’on l’appelle Birdetta ». Jusqu’alors, on considérait  Birdo comme un personnage androgyne, son identité sexuelle étant encore inconnue. Plus tard, dans le jeu « Captain Rainbow« , sorti exclusivement au Japon en 2008, Birdo est considérée comme une femme transgenre. Dans l’aventure, le personnage est emprisonné pour être allé dans les toilettes des femmes. Le robot l’a alors considéré comme un homme et mise en cage. Birdo est souvent considérée comme le premier personnage de femme transgenre.

À LIRE AUSSI : Dream Daddy, le jeu de drague gay qui fait le buzz

Nintendo

Dr Liara T'Soni - Saga "Mass Effect"

« Mass Effect » est sûrement l’une des séries de jeux-vidéos les plus queer de l’industrie. Liara T’Soni, apparaissant dans les trois jeux, est une Asari. Une espèce galactique humanoïde qui peut se reproduire avec n’importe quelle autre race, quel que soit son genre. Liara T’Soni fait partie des personnages non-joueurs avec qui le personnage-joueur (que le joueur ait choisi un homme ou une femme) peut avoir une romance.

À LIRE AUSSI : Assassin’s Creed Odyssey fait polémique pour avoir imposé une relation hétéro : Ubisoft se ravise

Mass Effect Wiki

Cremisius (Krem) Aclassi - "Dragon Age : Inquisition"

Cremisius (ou Krem) est le second personnage transgenre qui apparaît dans la saga Dragon Age (bien connue aussi pour ses personnages queer) mais il est surtout le premier homme transgenre à apparaître dans l’industrie du jeu-vidéo. Krem est un humain qui s’est toujours revendiqué comme un garçon dans son enfance. Il raconte également qu’il est très proche des Qunari (une race humanoïde du jeu) et de leur concept du « Aqun-Athlok » qui peut se traduire comme « né(e) dans un genre mais vivre comme l’autre ».

À LIRE AUSSI : Ce Pokémon est la nouvelle coqueluche des gamers LGBT+

Capture d'écran/YouTube

Ellie - "The Last of Us"

La série « The Last of Us » progresse toujours plus, la protagoniste Ellie, en fait de même alors qu’elle vieillit un peu plus. La jeune fille est également devenue plus mature dans ses relations avec les autres et notamment sur ses désirs. Pour une version supplémentaire téléchargeable du premier jeu, sortie en 2014, le créateur du jeu, Neil Druckman avait bien confirmé que le personnage était lesbienne même si ce n’était pas prévu au lancement du tout premier épisode en 2013. En effet, dans cette partie, Ellie donnait un baiser à sa meilleure amie, Riley. Lors de l’E3 2018, une bande annonce de « The Last of Us II » montrait une Ellie plus grande embrassant un nouveau personnage, Dina. Ce qui semble être la confirmation.

À LIRE AUSSI : Quand les lesbiennes nous font hurler de rire sur les réseaux sociaux

TheLastOfUs Wiki

Rupert - "Fable II"

La série de jeux « Fable » est connue pour ignorer les barrières de la sexualité concernant le personnage-joueur. Néanmoins, dans Fable II, une quête nous dévoile le coming-out d’un personnage non-joueur. Si le joueur aide le fermier Giles et son fils Rupert, celui-ci peut avoir accès à une quête donnée par le père. Il demande au joueur de trouver une femme à son fils. Cependant, au fil que la quête se poursuit, Rupert refuse chacune des femmes qu’on lui présente et le jeune fermier révèle alors au joueur qu’il est gay. La quête prend alors une autre tournure et a pour objectif d’aider le père de Rupert à accepter l’homosexualité de son fils.

À LIRE AUSSI : 19 coming out qui ont marqué 2019 (pour l’instant)

Fable Wiki

Caithe - "Guild Wars 2"

Dans le MMORPG (Jeux Massivement Multijoueur), Guild Wars 2, il existe une flopée de personnages. Caithe est l’un des plus mystérieux. Elle fait partie de la race des Sylvaris, des êtres végétaux née à partie d’un arbre massif, l’Arbre Clair. Chez eux, les relations sexuelles ne tiennent pas compte du sexe de leur partenaire. Pour les Sylvaris, l’amour est une question d’inspiration et n’a rien à voir avec le physique. On peut donc dire qu’ils sont tous pansexuels. Avant le début du jeu, le personnage de Caithe partageait une relation une relation amoureuse avec la Duchesse Faolain (une autre Sylvari). Cependant cette dernière tournera mal et reniera son peuple et ses croyances dont Caithe.

À LIRE AUSSI : Connaissez-vous ces 16 orientations sexuelles et amoureuses ?

Guild Wars 2

Chloe - "Life Is Strange"

Le personnage de Chloe dans « Life Is Strange » est très ouvert sur sa sexualité. Elle est probablement le personnage dont la sexualité est représentée de la manière la plus moderne dans l’industrie des jeux-vidéo. Dans l’un des épisodes du jeu, Chloe admet avoir eu une « phase de mec », avant d’admettre d’avoir été sauvée d’une vie hétéro-normative par Rachel, son véritable premier amour. Après ça, elle semble se concentrer beaucoup plus sur son attirance envers les filles, mais pourtant, conserve toujours des préservatifs masculins dans son porte-feuille. Ce personnage illustre parfaitement la sexualité fluide et à quel point, il ne faut jamais en avoir honte.

À LIRE AUSSI : « Life is Strange » : on a rencontré les créateurs du jeu vidéo inclusif

DontNod Entertainment

Neeko - "League of Legends"

Dans « League of Legends » (un MOBA ou arène de bataille en ligne multijoueur), la liste des champions s’aggrandit en permanence. En novembre 2018, une championne unique vînt s’ajouter au roster : Neeko. Neeko est une Vastayas, une race humanoïde possédant des attributs d’animaux, et dans son cas, de caméléon. Elle possède des capacité permettant d’imiter les personnages des autres joueurs ou encore de se rendre invisible. Neeko est également le premier personnage LGBT+ du jeu. Matt Dunn, scénariste chez Riot Games, a confirmé l’information sur Twitter : « Neeko aime les championnes plus que les champions. Neeko s’identifie comme lesbienne« , disait-il répondant à un fan.

À LIRE AUSSI : Neeko est le premier personnage lesbien du jeu vidéo « League of Legends »

Riot Games

Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail